ACTUALITÉS

Woluwe-Saint-Pierre
Avenue de Tervuren, le projet de piste cyclable de la Ministre est améliorable
Le lundi 19 octobre 2020

Pour DéFI, améliorer la mobilité à Bruxelles est un enjeu de taille ! Jonathan de Patoul, député bruxellois et conseiller communal à Woluwe-Saint-Pierre, propose des améliorations au projet de piste cyclable pour l’Avenue de Tervuren.

80 heures perdues par an dans les embouteillages

50% des Bruxellois effectuent la majorité de leurs trajets principalement en voiture et se retrouvent coincés près de 80 heures par an dans des embouteillages. « Ce triste tableau n’est pas sans conséquences », explique Jonathan de Patoul

« En 2017, on estimait la facture à près de 105 millions pour Bruxelles, et cela a bien entendu également un impact sur l’environnement, la qualité de l’air et donc notre santé.Oui, il nous faut opérer des changements de comportement et transiter vers une mobilité plus douce car c’est le meilleur moyen pour, à l’avenir, garantir une circulation fluide à ceux qui auront toujours besoin de se déplacer en voiture à Bruxelles. Mais cela nécessite un accompagnement pour que cette transition puisse s’opérer avec de la concertation et sans dogmatismes de tous bords. »

Possibilité d’améliorations

A Woluwe-Saint-Pierre, le dossier de la création d’une piste cyclable bidirectionnelle sur la latérale sud entre le tronçon Square Léopold II et Montgomery suscite de vives réactions.

Néanmoins, il est aujourd’hui indispensable d’assurer une bonne connection cycliste entre le square Léopold II, le rond-point Montgomery et le parc du Cinquantenaire. Officiellement, les deux communes concernées, Etterbeek et Woluwe-Saint-Pierre y sont favorables. Cela permettrait de combler le chaînon manquant pour relier de manière continue Tervuren au centre ville.

Pour Jonathan de Patoul, « l’avenue de Tervuren est une voirie régionale. La Ministre a déposé un projet. Il est améliorable, une bonne concertation constructive sera aussi une source d’amélioration.

Je propose deux formules novatrices répondant aux trois objectifs. Ces propositions sont à mettre en débat avec les citoyens et Bruxelles Mobilité :

1) Transformer la latérale sud en une zone de rencontre de type woonerf.

Cette parallèle serait composée de trois zones : 

  • une zone réservée aux piétons, 
  • une autre partagée cyclistes-voitures, celle-ci serait prioritaire pour les cyclistes et réservée à un trafic automobile local à vitesse maximale de 20 km/h. 
  • une zone de stationnement en épis dont le stationnement impose de s’y mettre en marche arrière.

Cela permettrait de diminuer drastiquement le trafic automobile et donc d’apaiser le quartier,

de préserver une grande partie du parking et aux cyclistes de circuler librement dans un sens comme dans l’autre.

2) Inverser le sens de circulation automobile de la latérale sud avec une piste cyclable

bidirectionnelle en site propre. L’entrée dans l’allée se ferait via le square Léopold II. La sortie s’effectuerait soit via la rue André Fauchille, soit via la latérale du rond-point Montgomery (côté Boulevard Saint-Michel). Cela permettrait également une circulation automobile apaisée pour les riverains et une plus grande sécurisation pour les vélos qui ne doivent plus croiser le flux de véhicules automobiles qui sortent du rond-point Montgomery. »

Les deux propositions peuvent être testées par l’installation d’une infrastructure légère et peu coûteuse. Il est important de continuer à consulter la population. Au vu du contexte sanitaire et dans le but de faciliter l’expression de chacun, un sondage en ligne est créé. Le

résultat de cette réflexion sera transmis tant au parlement qu’au conseil communal de Woluwe-Saint-Pierre.

Dans la même rubrique
Pression maximale sur les espaces verts de la vallée de la Woluwe
Région bruxelloise Pression maximale sur les espaces verts de la vallée de la Woluwe
Animer la place Dumon pour soutenir nos commerçants et la convivialité
Animer la place Dumon pour soutenir nos commerçants et la convivialité
Faire revenir les moineaux dans notre commune
Faire revenir les moineaux dans notre commune
Woluwe-Saint-Pierre s’allie avec l’asbl BruZelle pour lutter contre la précarité menstruelle
Région bruxelloise Woluwe-Saint-Pierre s’allie avec l'asbl BruZelle pour lutter contre la précarité menstruelle
“La sensibilisation des enfants au respect de la nature et de l’environnement est quelque chose qui doit être poussé aussi au niveau politique”
Interview “La sensibilisation des enfants au respect de la nature et de l’environnement est quelque chose qui doit être poussé aussi au niveau politique”
La neutralité de l’Etat : un préalable
La neutralité de l’Etat : un préalable