ACTUALITÉS

Région bruxelloise
Woluwe-Saint-Pierre s’engage à faire de son administration communale un lieu sécurisant pour ses employé.e.s victimes de violences conjugales
Le mercredi 24 février 2021

Alors que Woluwe-Saint-Lambert devenait, en novembre 2019, la première commune belge à rejoindre le réseau d’entreprises engagées dans la lutte contre les violences domestiques, le conseil communal de Woluwe-Saint-Pierre en a fait autant ce 23 février.

S’engager dans la lutte contre les violences de genre

Initiative de l’échevine de l’Egalité des chances, Carine Kolchory, ce pas de la commune de Woluwe-Saint-Pierre vers la lutte contre les violences de genre permet à celle-ci de s’engager à faire de son administration communale un lieu sécurisant, de ressource et de soutien pour les employé.e.s confronté.e.s à la violence conjugale. 

En pratique, la commune désignera notamment un.e référent.e chargé.e de prodiguer des conseils, apporter un soutien et une écoute aux employé.e.s concerné.e.s. Un assouplissement de la réglementation du travail sera étudié, et le service des ressources humaines bénéficiera d’une formation pour identifier les signes indiquant qu’un.e employé.e est potentiellement en situation de violence.

Une augmentation de 23 % en 2020

« Les violences conjugales et intrafamiliales affectent tous les aspects de la vie d’une victime, avec de nombreux effets néfastes sur sa vie professionnelle », souligne Carine Kolchory. « Ces violences sont, par ailleurs, en augmentation sur notre territoire communal. En effet, selon les derniers chiffres émis par le service d’assistance policière aux victimes de notre zone de police, 144 faits de violence ont été enregistrés en 2020 à Woluwe-Saint-Pierre contre 117 en 2019, soit une augmentation de 23 %. Ces chiffres prennent en compte les violences physiques, psychologiques, sexuelles et économiques. Face à ce constat, l’élaboration d’actions concrètes pour sensibiliser, faire de la prévention et, ce faisant, lutter contre ces violences est une priorité.»

L’adoption de la Charte du réseau CEASE est une action qui s’inscrit dans le cadre plus général du Plan Egalité des chances 2020-22 initié par l’échevine en mars 2020, et qui a pour vocation de mettre en place une série d’actions destinées à différents publics pour les sensibiliser aux violences faites aux femmes, à la déconstruction des stéréotypes de genre et à la promotion de l’égalité femme-homme.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
“J’ai joué le rôle de lanceur d’alerte”
Woluwe-Saint-Lambert “J’ai joué le rôle de lanceur d’alerte”
Sans-papiers : Trois propositions pour en sortir par le haut
Carte blanche Sans-papiers : Trois propositions pour en sortir par le haut
“Sans-papiers : Nous ne voulons plus des méthodes de Theo Francken”
Interview “Sans-papiers : Nous ne voulons plus des méthodes de Theo Francken”
“Il y a des moments où il est complexe de décider. Je me demande tout le temps si j’ai pris la bonne décision”
Schaerbeek “Il y a des moments où il est complexe de décider. Je me demande tout le temps si j’ai pris la bonne décision”