ACTUALITÉS

Semaine de la mobilité
Woluwe-Saint-Lambert, une commune engagée dans la promotion de la mobilité douce
Le lundi 16 septembre 2019

Woluwe-Saint-Lambert, grâce à son bourgmestre Olivier Maingain, et son échevin de la mobilité Gregory Matgen, est une des communes de Bruxelles les plus engagée dans la promotion de la mobilité douce. En effet, en guise de soutien aux modes de déplacement alternatifs à l’auto, Woluwe-Saint-Lambert a décidé de faire cavalier seul en lançant cet été une prime à la radiation de plaque d’immatriculation. Le Soir a également fait le calcul, celle-ci peut rapporter jusqu’à 1.500 euros échelonnés sur cinq ans à ses bénéficiaires, et peut être majorée de 250 euros si le propriétaire d’un véhicule décide également de détruire celui-ci. « On laisse le libre choix aux personnes d’utiliser l’argent comme ils le sentent » précise Gregory Magten. Avec la possibilité de dédier cet argent à l’amortissement d’un vélo avec assistance électrique. Pour l’instant, le budget a été fixé pour permettre l’octroi de 50 primes à l’année, précise l’échevin, qui parle d’un bon démarrage. « On est déjà à une vingtaine de marques d’intérêt et il y a déjà 5 primes qui ont été validées par le collège la semaine passée« .

Et ce n’est pas tout, à nouveau à l’initiative du bourgmestre et de Gregory Matgen, Woluwe-Saint-Lambert met en effet en place, depuis plusieurs années, des initiatives pour que les enfants puissent bénéficier de « rangs scolaires piétons » organisés par les établissements scolaires. Les rangs peuvent être organisés à destination de l’école au départ de points de ralliement, ou dans le cadre d’activités scolaires (piscine, bibliothèque, …) Dans cette commune bruxelloise, les gardiens de la paix accompagnent aussi les rangs scolaires piétons. La volonté du Collège est de réduire les déplacements en car scolaires, lorsqu’il s’agit d’activités organisées à une distance raisonnable de l’école. Le service de la Prévention étudie également la possibilité d’organiser des rangs scolaires à vélo car certaines écoles se sont dites intéressées par ce mode déplacement. Des actions de sensibilisation des élèves aux déplacements à vélo sont organisées dans les écoles primaires. Des formations au code de la route sont données en classe, chaque année. Le service de la prévention, en collaboration avec les services de police, propose aux élèves des 5e et 6e primaires des écoles communales de s’entrainer sur une piste d’habilité pour cyclistes qui permet de découvrir en toute sécurité la conduite respectueuse du code de la route. Les enfants ont également la possibilité de passer leur brevet cycliste.

 

Pour finir, un groupe d’acteurs locaux s’est réuni à la demande du collège pour évaluer la politique vélo communale au regard de divers critères : infrastructures, besoin des cyclistes, communication,… Et, Woluwe-Saint-Lambert a été élue commune bruxelloise du vélo !

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
10 ans du Centre Malou : « Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent »
Woluwe-Saint-Lambert 10 ans du Centre Malou : "Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent"
Alain Kestemont : « Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone »
Communales, un an après : Anderlecht Alain Kestemont : "Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone"
Patrick Pynnaert : « On ne respecte pas la mémoire »
Fort de Cognelée Patrick Pynnaert : "On ne respecte pas la mémoire"
Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier
Présidence de DéFI Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier