ACTUALITÉS

Journée internationale contre les violences faites aux femmes
Watermael-Boitsfort s'engage contre les violences faites aux femmes et pour la reconnaissance du féminicide
Le lundi 25 novembre 2019

Alors que DéFI appelle, par la voix de ses députés fédéraux, Sophie Rohonyi et François De Smet, à l’inscription du féminicide dans le Code pénal, Watermael-Boitsfort s’engage au niveau local contre les violences faites aux femmes. 

DéFI s’engage au niveau local

Considérant la nécessité de coordonner l’action des différents niveaux de pouvoirs en Belgique en vue de lutter efficacement contre la violence domestique et le féminicide, Alexandre Dermine, chef de groupe au conseil communal, et Laura Squartini, conseillère communale, ont proposés une motion de sensibilisation à cette problématique au Conseil communal. 

Le Conseil communal devra décider de demander au collège de : 

  • devenir précurseur dans la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes grâce à un plan d’application de la convention d’Istanbul au niveau local ;
  • demander aux écoles de sensibiliser, dans le cadre de l’éducation à la vie, relationnelle, affective et sexuelle (EVRAS), les élèves à la question des violences faites aux femmes ;
  • promouvoir des événements (expositions, débats, colloques…) dans les lieux culturels, les écoles, les administrations ou les lieux de grands passages de la commune afin de sensibiliser largement à cette problématique.

Sensibilisation et formation

Ce n’est pas tout, la motion d’Alexandre Dermine et Laura Squartini demande également l’application de la convention d’Istanbul dans la zone de police de la commune. “Il faut veiller à la sensibilisation de nos agents de police à la lutte contre les violences faites aux femmes, notamment dans une optique d’augmenter de manière importante l’enregistrement des plaintes. C’est, en effet, essentiel de mettre en place des formations pour les gardiens de la paix afin de les sensibiliser et de les former sur le sujet du harcèlement de rue par exemple. A terme, l’ensemble de nos agents communaux doivent être sensibilisés au harcèlement.”

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Un premier salon de la famille pour faire connaître les acteurs locaux qui soutiennent la parentalité
Woluwe-Saint-Lambert Un premier salon de la famille pour faire connaître les acteurs locaux qui soutiennent la parentalité
DéFI prône le multilinguisme des élèves plutôt que le bilinguisme des structures
Wallonie-Bruxelles DéFI prône le multilinguisme des élèves plutôt que le bilinguisme des structures
François De Smet à la rencontre des acteurs de terrain sur l’intégration et la coordination alimentaire
Province du Luxembourg François De Smet à la rencontre des acteurs de terrain sur l’intégration et la coordination alimentaire
Amaury Alexandre soutient l’économie circulaire grâce à une unité de biométhanisation
Province de Namur Amaury Alexandre soutient l’économie circulaire grâce à une unité de biométhanisation