ACTUALITÉS

Waterloo
La Tournée wallonne se poursuit !
Le vendredi 4 mai 2018

Après une multitude d’étapes en Wallonie, la Tournée wallonne de DéFI s’arrêtait à nouveau ce vendredi 4 mai dans le Brabant wallon, à Waterloo. Afin de soutenir la tête de liste pour les élections communales, Fiorella Iezzi, et d’offrir une consultation citoyenne de la Charte de DéFI, Olivier Maingain, président de DéFI, et Jonathan Martin, président wallon de DéFI , se sont déplacés à la rencontre des Waterlootois.

 

En face du Lion de Waterloo, les participants étaient nombreux. En effet, Fiorella Iezzi nous explique que. « La conférence citoyenne est ouverte à chacun, quelles que soient ses idées politiques. Les critiques et les questions qu’on n’oserait pas poser sont donc les bienvenues”.

 

Les Waterlootois avaient répondu à l’appel en nombre avec plus de 80 participants, cherchant à mieux connaître DéFI, ses valeurs et ses engagements.

 

La soirée s’est achevée par un apéro dînatoire dans la convivialité, permettant aux échanges de se prolonger. Les candidats de la liste DéFI à Waterloo ont ainsi pu être au contact direct de la population. Ce fut donc l’occasion pour Fiorella Iezzi et Christophe Vanoerbeek de se faire connaître et de mettre en avant quelques lignes de leur programme.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
La Chambre rend hommage à Antoinette Spaak
disparition La Chambre rend hommage à Antoinette Spaak
Opération récolte de croquettes
bien-être animal Opération récolte de croquettes
Sophie Rohonyi reçoit la pétition de la plateforme “Abortion Right”
Fédéral Sophie Rohonyi reçoit la pétition de la plateforme “Abortion Right”
“Ce que je vois ce n’est pas une majorité ; c’est 6 partis qui veulent gouverner, et un qui ne sait pas ce qu’il veut”
Fédéral “Ce que je vois ce n’est pas une majorité ; c’est 6 partis qui veulent gouverner, et un qui ne sait pas ce qu’il veut”