Relations internationales
Wallonie-Bruxelles International
Le lundi 16 octobre 2017

Wallonie-Bruxelles International constitue une institution, un instrument essentiel qui donne à la Fédération Wallonie-Bruxelles sa dimension internationale.

Je souhaite vous interroger au sujet de l’Agence Wallonie-Bruxelles International en abordant trois points : les objectifs de l’agence ; WBI et la Wallonie et enfin la défense du français à l’international via WBI.

Les objectifs de WBI sont en principe triples : bilatéral, multilatéral et sectoriel.

Si on lit la définition de WBI telle que présentée sur le site internet, on découvre qu’elle est « l’agence chargée de valoriser à l’étranger le talent des Wallons et des francophones de Belgique. Offrez-vous un service de qualité dans vos démarches à l’international ». Elle est devenue une agence de conseil à l’export ou au perfectionnement professionnel des citoyens de Wallonie et de Bruxelles. Il n’y a aucune référence à la dimension de relations internationales. Aujourd’hui, les deux premières dimensions nous semblent évincées par la 3ème, qui est en réalité du commerce extérieur. Lorsque l’on regarde de l’autre côté de la frontière linguistique, l’administration flamande des relations internationales s’appelle « Département des affaires étrangères »… alors qu’à WBI on propose une «agence pour valoriser nos talents » !

Nous pourrons peut-être observer cela lros de l’examen des comptes et budgets avec le transfert de budgets bilatéraux vers le sectoriel ou leur utilisation vers des actions de l’AWEX.

Le sort des délégations WBI est également interpellant : on ferme les locaux de la délégation à Pékin ; à Prague, il y a un bureau sans délégué ; à Rabat, Genève, Santiago et Varsovie, les bureaux sont vides … Pourtant, depuis 3 ans, WBI a organisé un examen de recrutement, mais les 7 lauréats, qui ont fini leur stage, restent sans affectation de poste et sont occupés à l’administration centrale.

 

– Que pensez-vous de l’idée de réserver les budgets de WBI à des actions de relations internationales ?

– Envisagez-vous de renforcer les politiques bilatérales (budgets et objectifs) de WBI ?

– Ne serait il pas temps de revoir la communication du site internet de WBI ?

– Pour quelles raisons les délégués ne sont ils pas affectés ?

– WBI doit également jouer un rôle de coordonnateur des différentes dimensions internationales des compétences des 3 entités fédérées ; ceci suppose une information et une sensibilisation des autres ministres du gouvernement et des autres administrations pour qu’ils se sentent impliqués. Quelles initiatives à ce niveau ?

Le deuxième point que je voudrais soulever concerne la place de la Wallonie et de Bruxelles sur le site internet. Dans le menu du site internet de WBI, si on clique sur l’onglet « international » on tombe sur un site ne concernant que la Wallonie. Bruxelles et la FWB n’existent plus ! Pourtant WBI est l’instrument conjoint des relations internationales des 3 entités fédérées francophones.

– WBI ne travaille-t-il plus que pour la Wallonie ?

– Ne faudrait-il pas revoir d’urgence la communication du site internet à ce sujet ?

Enfin, dernier sujet qui me tient spécialement à cœur, celui de la promotion de la langue française.

Où est passée la défense du français à WBI ? D’une manière générale, le slogan « Feelinspired », plaqué sur le site et sur tous les outils de communication de WBI (y compris papier à lettres), et autres « CreativeWallonia », sont en contradiction avec l’engagement dans la Francophonie et en particulier, pour la défense du français dans les institutions internationales et européennes. A noter ue la région bruxelloise n’est guère un exemple à ce sujet.

La défense du français dans les institutions européennes est-elle totalement abandonnée ? En 2002 pourtant, la FWB a signé avec la France, le GDL et l’ACCT un plan d’action, visant à former ou recycler en langue française les diplomates des Etats membres de l’UE. L’électrocardiogramme de ces programmes est plat.

La représentation de la Francophonie auprès de l’Union européenne est très active. Des réunions d’ambassadeurs francophones auprès de l’UE ont lieu. Comment WBI s’y investit-elle ? Quelles y sont les engagements et propositions de WB I ?

Que tirez-vous comme conclusion à ce constat interpellant ?

Que comptez-vous prendre comme initiatives pour la défense de la langue française via WBI ?

Découvrez :

Le compte rendu des débats

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
FWB : DéFI répond favorablement à l’invitation à négocier sur la base des “Lignes directrices” du PS et d’Ecolo
FWB DéFI répond favorablement à l'invitation à négocier sur la base des “Lignes directrices” du PS et d’Ecolo
De bourgmestre à député : comment garder le lien avec les citoyens ?
Région bruxelloise De bourgmestre à député : Comment garder le lien avec les citoyens ?
Enseignement : DéFI plaide pour ajouter la maîtrise de la langue française au coeur des missions prioritaires de l’enseignement !
Enseignement DéFI plaide pour ajouter la maîtrise de la langue française au coeur des missions prioritaires de l’enseignement !
DéFI en faveur de l’élargissement du cours d’éducation à la citoyenneté à 2h par semaine
élections 2019 DéFI en faveur de l'élargissement du cours d'éducation à la citoyenneté à 2h par semaine