ACTUALITÉS

Vresse-sur-Semois
Des conditions de travail déplorables pour les pompiers !
Le lundi 7 novembre 2016

A Vresse-sur-Semois, le projet de nouvel arsenal ne fait pas l’unanimité ! Attendu depuis 10 ans, l’outil ne répondrait pas aux besoins des pompiers, qui viennent de prendre connaissance des plans. Les hommes du feu ont bien essayé de proposer des aménagements, mais personne ne semble prêt à écouter leurs revendications.

« Pour votre sécurité, nous réclamons un poste de travail adapté !« , s’indignent les pompiers de Vresse-sur-Semois. C’est aussi l’intitulé d’une pétition qu’ils ont récemment lancée et qui, au-delà du problème de l’arsenal en construction, a permis d’attirer l’attention sur leurs conditions de travail actuelles. En cause, l’état lamentable des anciens locaux, que les pompiers occupent toujours.

Ce dimanche 23 octobre, Olivier Maingain, président de DéFI et Jonathan Martin, vice-président exécutif de DéFI, accompagnés d’autres responsables du parti, ont fait le déplacement.

Jonathan Martin revient sur les circonstances de cette visite à la caserne de Vresse : « Début octobre, j’ai été interpellé par plusieurs habitants de Alle au sujet de ce problème de caserne. Après avoir pris connaissance de la pétition des pompiers, j’ai immédiatement contacté Olivier Maingain, qui siège à la commission de l’Intérieur de la Chambre. Nous avons décidé de nous rendre ensemble sur place pour rencontrer les pompiers et visiter les lieux afin d’évaluer la situation. Face à l’attitude particulièrement étonnante de la présidente de la zone de secours Dinaphi, qui se refuse à se déplacer une nouvelle fois à Vresse et qualifie de « caprices » les demandes légitimes des pompiers, le déplacement d’un président de parti se voulait un signal fort. Suite à cette rencontre, nous prendrons les initiatives parlementaires qui s’imposent, à commencer par une question orale au ministre Jambon. »

img_9358

Accueillis par une très importante délégation de pompiers, les responsables du parti amarante ont, d’abord, visité la caserne actuelle. Plans à l’appui, les pompiers ont, ensuite, expliqué ce qui leur posait problème dans le projet de nouvel arsenal. Finalement, tous se sont rendus sur le chantier.

Au terme de cette visite, Olivier Maingain n’a pas manqué de livrer ses impressions : « Je suis particulièrement impressionné par le dévouement, la disponibilité et la volonté des hommes d’assurer leurs missions alors que les conditions de travail sont déplorables : les bâtiments sont quasi insalubres et les véhicules ont pratiquement tous plus de 20 ans, voire 30 et même 40 ans d’ancienneté. »

Le président de DéFI s’est engagé à interpeller le ministre de l’Intérieur à ce sujet et souhaite qu’une rencontre entre toutes les parties soit organisée, au plus vite, afin de mieux pouvoir évaluer les besoins et de pouvoir adapter le projet, tant qu’il est encore temps. « Il vaut mieux bien faire les choses au départ plutôt que de les adapter par la suite. Cela engendrerait des coûts supplémentaires que personne ne souhaite« , ajoute-t-il.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Rapprochons les citoyens de la politique grâce à la démocratie participative !
Journée internationale de la démocratie Rapprochons les citoyens de la politique grâce à la démocratie participative !
DéFI seul parti en progression en Wallonie et à Bruxelles, Olivier Maingain personnalité préférée des Bruxellois
Sondage DéFI seul parti en progression en Wallonie et à Bruxelles, Olivier Maingain personnalité préférée des Bruxellois
Quinzaine de la BD, « c’est une fierté pour Libramont »
événement Quinzaine de la BD, "c'est une fierté pour Libramont"
Deux écoles à pédagogie active dans le quartier Josaphat
Schaerbeek Deux écoles à pédagogie active dans le quartier Josaphat