ACTUALITÉS

#CeQuiEstJuste
Votez DéFI, c'est voter #CeQuiEstJuste pour tous !
Le vendredi 24 mai 2019

DéFI est Clairement plus juste

  • Parce que l’exigence de justice est au cœur de toutes les priorités de DéFI.
  • Parce que chaque citoyen a le droit d’être traité de manière juste et égale, dans le respect de la loi.
  • Parce que le sens des responsabilités et l’effort doivent être reconnus et encouragés tant ils sont nécessaires à la cohésion d’une société.
  • Parce que la solidarité est l’honneur d’un État qui n’abandonne pas les personnes confrontées aux difficultés de la vie.
  • Parce qu’il ne faut rien céder aux extrémismes et radicalismes tant ils portent toujours atteinte à la prospérité de tous et à la démocratie.
  • Parce qu’il faut être sans faiblesse pour défendre les libertés, garantir le respect strict de l’égalité Homme/Femme, affirmer la laïcité de l’Etat et mener sans relâche la lutte contre toutes les discriminations.
  • Parce que la protection de notre environnement et de notre terre est indissociable de notre bien-être et que nous devons changer nos modes de consommation.
  • Parce qu’en formant la pensée libre et critique, un enseignement attentif à tous les jeunes et exigeant est le plus solide fondement de notre démocratie.
  • Parce que l’Europe doit être plus protectrice de ses citoyens et avoir plus d’ambition pour avoir un rôle majeur dans le monde.
  • Parce que les citoyens veulent une gestion publique exemplaire et des mandataires politiques honnêtes et respectueux de leurs engagements.
  • Parce que le temps est venu de construire de nouveaux équilibres pour une société apaisée et généreuse.
  • Parce que DéFI est la force politique fiable, portant cet idéal de justice, indispensable à l’avenir de notre pays et de ses régions.

————–

Discours de François De Smet (18 mai 2019 – Meeting de clôture)

« Notre formation occupe un espace unique dans le champ politique. A titre personnel, j’ai déjà vu DéFI se faire traiter de parti « de droite » par la gauche, et de parti « gauchiste » par la droite. Ça prouve que nous sommes exactement là où devons être.

Mais peut-être faut-il mieux rappeler ce qui nous distingue des autres formations politiques. Je vous propose le jeu des différences. Par exemple, qu’est-ce qui nous différencie du PS ? Très certainement, le rapport à l’État et à la chose publique. Il ne nous viendrait par exemple pas à l’idée, chez nous, de voter contre une levée d’immunité d’un de nos parlementaires avec l’aide de la N-VA contre l’avis de la justice, ou de permettre des constructions aussi aberrantes que Publifin.

Qu’est-ce qui nous différencie du cdH ? Très clairement, la laïcité, surtout quand il s’agit de lier la parole aux actes, comme on l’a vu sur le dossier de l’avortement, qui n’est toujours pas complètement dépénalisé. Mais ce qui nous distingue, c’est aussi une forme d’attitude : tel un habile caméléon survivant à tout, le cdH parvient toujours à prendre la couleur du parti le plus fort du moment. Nous, nous restons sur notre ligne, nous respectons les accords conclus, et nous ne bazardons pas trois gouvernements pour des questions d’alliance. Et tant pis pour les conséquences : au moins nous resterons nous-mêmes.

Qu’est-ce qui nous différencie d’Ecolo ? Sur la gouvernance, sur les droits humains, objectivement nous sommes proches. Mais il y a le reste. La différence entre DéFI et Ecolo, à vue de nez, c’est environ 476 pages de programme. Ecolo a fait un programme de 109 pages tout mouillé, qui rassemble de larges engagements mais très peu de précisions. C’est ce qui permet d’entretenir le flou. Ecolo est pour le métro mais contre son extension – même s’il ne faut pas le dire trop fort. Ils sont pour l’économie de marché libérale… surtout si elle n’est pas trop capitaliste. Et ils ont quelques positions sur le vivre ensemble, certes, mais qu’il ne faut pas mettre en avant, et surtout pas – quelle idée ! –  dans un programme électoral.

Et enfin, qu’est-ce qui nous différencie du MR ? Nous ne partageons plus vraiment le même libéralisme. Notre libéralisme privilégie les droits et les libertés sur tout le reste. Même sur le socio-économique. Même sur les coalitions. Il n’y a rien de moins libéral que de ré-enfermer des familles avec enfants ou de renvoyer des Soudanais vers un pays où ils risquent la torture. Mais surtout, il n’y a rien de moins libéral que de gouverner avec un parti nationaliste qui veut la fin de ce pays, d’en être fier et de vouloir sans honte recommencer à le faire. Alors bien sûr, ce n’est pas l’humanisme du MR qui est ici en cause. C’est un parti démocratique. Je ne pense pas que ses membres se soient levés un matin en se disant que c’était une bonne idée de faire des visites domiciliaires ou de donner des visas humanitaires à la tête du client. Mais sur ce domaine comme sur tant d’autres ils ont laissé faire la N-VA. Ils lui ont laissé tous les leviers régaliens, ils l’ont laissée affaiblir l’État fédéral notamment par ces coupes inacceptables dans les services publics et dans la justice, ils l’ont laissée ronger cet État fédéral de l’intérieur, peut-être même plus efficacement qu’une septième réforme de l’État. La faiblesse qu’ils ont eue hier, ils l’auront toujours demain. Il faut le dire ici, même si je n’ai aucun plaisir à le dire : chaque voix pour le MR est un pas vers la N-VA.

Chers amis, il nous reste une semaine. Et je pense que nous sentons bien que tout devient possible. Une semaine pour convaincre. Une semaine pour remettre cette région, ce pays, et pourquoi pas ce continent sur des rails clairement plus justes. Une semaine pour réconcilier notre pays avec lui-même. Une semaine pour abattre nos frontières intérieures. Une semaine pour emmener les habitants de Bruxelles, de Wallonie, de Flandre, de tout notre pays vers des horizons empreints de justice sociale, de justice fiscale, de justice climatique. Une semaine pour rassembler, pacifier et gagner autour de nos valeurs : liberté, égalité, laïcité et justice« .

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI souhaite le retour des kiosques urbains à Liège
région wallonne DéFI souhaite le retour des kiosques urbains à Liège
Schaerbeek va installer son Conseil du bien-être animal
région bruxelloise Schaerbeek va installer son Conseil du bien-être animal
Journée mondiale de l’aide humanitaire : lutter contre les trafiquants d’êtres humains, non contre ceux qui sauvent des vies
Journée mondiale de l'aide humanitaire Lutter contre les trafiquants d’êtres humains, non contre ceux qui sauvent des vies
Jeunesse/Environnement : Une grainothèque pour sensibiliser au développement durable et favoriser la mixité sociale
Jeunesse/Environnement Une grainothèque pour sensibiliser au développement durable et favoriser la mixité sociale