ACTUALITÉS

affaires économiques
Ville de Bruxelles : 14 millions d'euros pour soutenir les commerces
Le dimanche 19 juillet 2020

Ce jeudi 16 juillet, la Ville de Bruxelles présentait plus de 30 mesures pour relancer les commerces. Au total, ce sont près de 14 millions d’euros qui ont été débloqués pour soutenir l’économie bruxelloise.  

Le plan de relance de la Ville de Bruxelles se décline en deux temps : un plan d’été pour dynamiser l’été bruxellois et des mesures plus structurelles qui seront lancées dès septembre.

Garantir une expérience commerciale positve

Outre un large programme d’animations variées et des mécanismes de soutien à l’activité économique, de nouveaux allègements fiscaux et mécanismes de soutien à la trésorerie sont prévus à hauteur de 7 millions. Une des mesures phare du plan d’été sera le lancement d’une grande campagne de communication, en vue de promouvoir l’image des commerces bruxellois, faire connaître les nombreuses activités organisées durant l’été et démontrer l’accessibilité des quartiers commerçants. Par ce plan de relance, la Ville souhaite soutenir les commerces bruxellois, mais également préserver l’emploi des femmes et des hommes qui travaillent à Bruxelles

Avec la relance estivale, notre volonté est de faire venir et revenir les Belges, de Bruxelles ou d’ailleurs, dans les quartiers commerçants de la Ville, et de leur garantir une expérience commerciale positive, explique Fabian Maingain, échevin des affaires économiques à la Ville de Bruxelles. Nous comptons bien démontrer aux 11 millions de Belges, que leur capitale est une ville animée, insolite, à la fois moderne et attractive.  

Ce sont ainsi près de deux millions d’euros qui seront investis dans cette campagne de communication qui utilisera des canaux variés et innovants (partenariats médias, action “commerçant promeut les commerçants”, campagnes influenceurs, …). 

« Bruxelles est le poumon économique de la Belgique. Il est important de soutenir nos commerçants qui ont durement vécu cette crise. La Ville est à leur côté. Nous encourageons tous les Belges à (re)venir visiter notre belle capitale et à soutenir nos commerçants. », disait Philippe Close, le Bourgmestre de la Ville de Bruxelles.  

Un été plein d’animations

La Ville prévoit aussi de rythmer l’été avec Enjoy the city : un programme d’animations déambulatoires, l’action fleurir les commerces ; la semaine nationale (artères commerçantes décorées en noir, jaune et rouge pour la semaine du 21 juillet), mais aussi la présence de la Foire du Midi encadrée par un dispositif sanitaire pris en charge par la Ville de Bruxelles.  

Enfin, la Ville entend bien démontrer que ses commerces sont accessibles, et ce par tous les moyens de transports, à pied, en tram ou à vélo, mais aussi en voiture, notamment en améliorant la signalétique des quartiers commerçants et en faisant la promotion de la carte “I Shop In Brussels” développée en collaboration avec Interparking.  

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Un élève sur trois est concerné par le harcèlement. Pour DéFI, il faut délivrer aux écoles des outils et techniques de prévention et de répression du harcèlement
Journée internationale de l’éducation Un élève sur trois est concerné par le harcèlement. Pour DéFI, il faut délivrer aux écoles des outils et techniques de prévention et de répression du harcèlement
DéFI souhaite de nouvelles mesures pour le secteur du sport
Journée internationale du sport féminin DéFI souhaite de nouvelles mesures pour le secteur du sport
“Je trouve choquant que Pfizer punisse la Belgique parce qu’on arrive à avoir une 6ème dose”
Vaccination “Je trouve choquant que Pfizer punisse la Belgique parce qu’on arrive à avoir une 6ème dose”
Les  secteurs de l’horeca, de la culture et de l’événementiel appellent à l’aide : DéFI propose un plan de reprise spécifique « corona safe »
Bruxelles Les secteurs de l’horeca, de la culture et de l'événementiel appellent à l’aide : DéFI propose un plan de reprise spécifique "corona safe"