ACTUALITÉS

Région bruxelloise
Vers une Région numériquement responsable
Le lundi 17 mai 2021

La Région bruxelloise compte près de 30 administrations qui fonctionnent et offrent toutes un service au public grâce aux technologies numériques. Pourtant, une utilisation plus sobre des technologies permettrait de réduire l’impact sur l’environnement. Le Centre d’informatique de la Région bruxelloise (CIRB) lance donc un vaste programme non seulement pour évaluer mais également pour mettre en place des recommandations afin de développer une Région numériquement responsable.

Le numérique est responsable, au niveau mondial, de 10% de la production électrique et de 4 à 5% des émissions de gaz à effet de serre. En modifiant certaines pratiques, en développant certains gestes, ou en optant pour certains matériaux, il est possible de diminuer ces chiffres. C’est ce que l’on appelle le numérique responsable.

Afin de limiter son empreinte environnementale, le CIRB a réalisé un audit de ses pratiques numériques, avec l’Institut belge du Numérique Durable, l’ISIT. Cet Institut a développé une méthodologie d’évaluation des pratiques numériques, qui permet de structurer la démarche numérique durable d’une institution. L’audit a permis de mettre en lumière une série de bonnes pratiques venant du CIRB dans des domaines tels que les achats (marchés avec clauses environnementales), ses salles serveurs, ou encore son parc informatique. Il s’agit maintenant de mettre en œuvre une série de recommandations, dont notamment la mise en place d’un service pour accompagner d’autres administrations bruxelloises à s’inscrire elles aussi dans une démarche du numérique responsable.

Afin de démarrer ce service, une vingtaine d’administrations régionales bénéficieront cette année d’un accompagnement afin d’évaluer l’impact de leurs pratiques numériques. Fin 2021, les différentes institutions seront invitées à mettre en place les recommandations.

« La pollution numérique, ce n’est pas uniquement la consommation électrique. C’est aussi la fabrication des équipements, la durée des vies des composants, le recyclage des déchets électriques, etc. En modifiant nos comportements, nous pouvons avoir un impact majeur sur notre environnement. Je veux soutenir les administrations qui s’engagent dans cette démarche. La mise en place d’un réseau de bonnes pratiques est cruciale pour développer une Région numériquement responsable », conclut Bernard Clerfayt, Ministre bruxellois de la Transition numérique.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Un Job Day dédié au secteur de l’HORECA le 25 juin
Bruxelles-Ville Un Job Day dédié au secteur de l’HORECA le 25 juin
“Trop peu de soignants et de citoyens connaissent cette maladie et aucune campagne de sensibilisation n’est prévue”
Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose “Trop peu de soignants et de citoyens connaissent cette maladie et aucune campagne de sensibilisation n’est prévue”
DéFI conclut un accord qui confirme la neutralité exclusive comme règle de base
Port de signes convictionnels à la STIB DéFI conclut un accord qui confirme la neutralité exclusive comme règle de base
“C’est facile de claquer la porte, le vrai courage est de rester”
Signes convictionnels à la STIB “C'est facile de claquer la porte, le vrai courage est de rester”