ACTUALITÉS

Libramont-Chevigny
Utiliser des feux d’artifice à bruit contenu pour réduire le stress des animaux de compagnie
Feux d'artifice - bien-être animal
Le vendredi 20 décembre 2019

A l’approche des fêtes de fin d’année, Jonathan Martin, échevin en charge du bien-être animal à Libramont-Chevigny, sensibilise les habitants de sa commune aux risques des feux d’artifice pour nos animaux de compagnie.

Les risques des feux traditionnels

La directrice de GAIA, Ann De Greef, rappelle : « Chaque année, nous recevons de nombreux témoignages de propriétaires d’animaux qui s’enfuient. Pire encore, ils sont parfois victimes de crise cardiaque suite aux détonations créées par les feux d’artifice. La promotion et l’utilisation des feux d’artifice à bruit contenu constituent une avancée notable et indéniable pour le respect envers les animaux. Et ce, sans pour autant faire une croix sur l’aspect festif. »

L’échevin libramontois a décidé de faire la promotion de cette alternative. « La commune de Libramont-Chevigny encourage sa population à utiliser des feux d’artifices à bruit contenu. Que ce soit pour la nuit du réveillon de Noël ou la Saint-Sylvestre. L’objectif est d’atténuer les effets sonores qu’engendrent les détonations des feux d’artifices traditionnels. Similaire à des feux traditionnels visuellement parlant, le feu d’artifice à bruit contenu engendre moins de poussières sur le sol. »

Feu d’artifice à bruit contenu

Le feu d’artifice traditionnel produit deux détonations très fortes : le bruit du lancement et le bruit de l’explosion. Le volume de bruit sonore de ces détonations peut atteindre 170 décibels. Les fortes explosions et les étincelles causent beaucoup de stress, de peur ou des nuisances sonores chez les animaux. Certains d’entre eux fuient ou se blessent en voulant se mettre à l’abri. 

« Le bruit de lancement ne peut pas être empêché mais le bruit de détonation dans l’air lui peut être contenu. Pour pouvoir parler de feu d’artifice à bruit contenu, le nombre de décibels ne peut pas dépasser la limite de 85 décibels. C’est comparable au bruit d’un camion qui passe ou d’une sonnette à la porte. Les animaux sont habitués à ces bruits et ne prennent pas peur. »

Une première étape

« Nous envisageons en fait un plan en 3 phases« , précise Jonathan Martin. « La recommandation de l’utilisation de feux d’artifice à bruit contenu par les particuliers, pour les festivités de cette fin d’année, constitue la phase de sensibilisation. Par après, nous étudions la possibilité d’adopter ce type de dispositif pour notre feu d’artifice communal de l’été. Enfin, nous pourrions envisager à terme l’interdiction pure et simple des feux d’artifice traditionnels sur le territoire de la commune« , détaille l’échevin libramontois.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
L’extrême droite et la droite flamandes s’allient pour mépriser une nouvelle fois les droits des femmes
dépénalisation de l'ivg L'extrême droite et la droite flamandes s'allient pour mépriser une nouvelle fois les droits des femmes
DéFI veut permettre aux associations d’attaquer en justice les auteurs de maltraitance animale
Bien-être animal DéFI veut permettre aux associations d’attaquer en justice les auteurs de maltraitance animale
« La coalition Arizona devrait plutôt s’appeler Grand Canyon en hommage aux scores extrêmement bas des partis qui la composent »
Gouvernement fédéral "La coalition Arizona devrait plutôt s'appeler Grand Canyon en hommage aux scores extrêmement bas des partis qui la composent"
« Les femmes méritent de voir leurs libertés protégées, et non sacrifiées sur l’autel de petits jeux politiciens »
IVG "Les femmes méritent de voir leurs libertés protégées, et non sacrifiées sur l'autel de petits jeux politiciens"