ACTUALITÉS

Grand entretien
"Une amende n'a aucun impact sur quelqu'un qui ne trouve pas d'emploi. Il a besoin de soutien, d'un stage ou d'une formation !"
Le jeudi 3 octobre 2019

Ministre bruxellois de l’Emploi et de la Formation, du Bien-être animal, de la Transition numérique et des Pouvoirs locaux, Bernard Clerfayt répondait aux questions de Bruzz, ce mercredi 2 septembre.

La connaissance des langues chez les demandeurs d’emploi

Comment augmenter le nombre de demandeurs d’emploi francophones qui parlent le néerlandais ? Bernard Clerfayt, ministre de l’emploi et de formation, mise sur « Carrefour des langues », « un lieu où le département langues d’Actiris, des formations professionnelles en français et la Maison du néerlandais sont tous réunis. Chacun pourrait y mesurer son niveau de connaissance en langue et être diriger vers le département lui convenant le mieux pour s’améliorer. Ce qui est également important, c’est la formation aux postes à pourvoir à Bruxelles. Il y a déjà 700.000 emplois à Bruxelles. Nous n’avons pas besoin de 50.000 emplois supplémentaires, nous avons besoin que les bruxellois soient formés à ces postes. »

Aider plutôt que punir

Sanctionner, comme en Flandre, les demandeurs d’emploi qui ne trouvent pas de jobs ? « Je ne dis pas que je ne punirai jamais, mais une amende n’a aucun impact sur quelqu’un qui ne trouve pas d’emploi. Il a besoin de soutien, d’un stage ou d’une formation. Actiris ne vise pas à punir les demandeurs d’emploi, mais à les motiver à chercher du travail. Nous poursuivons cette stratégie. Beaucoup n’ont tout simplement pas les bonnes compétences. »

Respect de la législation linguistique

En tant que Ministre bruxellois des pouvoirs locaux, Bernard Clerfayt devra faire respecter la législation linguistique quant à l’engagement de fonctionnaires. « Bien entendu, la législation linguistique doit être respectée, mais les autorités locales peuvent toujours décider elles-mêmes du certificat de connaissances linguistiques requis. Il est souvent difficile de trouver des fonctionnaires suffisamment bilingues ou parlant le néerlandais. À Schaerbeek, nous n’avions parfois aucun candidat. »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
L’app « Fluicity » pour être davantage à l’écoute des citoyens
Ganshoren L'app "Fluicity" pour être davantage à l'écoute des citoyens
10 ans du Centre Malou : « Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent »
Woluwe-Saint-Lambert 10 ans du Centre Malou : "Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent"
Alain Kestemont : « Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone »
Communales, un an après : Anderlecht Alain Kestemont : "Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone"
Patrick Pynnaert : « On ne respecte pas la mémoire »
Fort de Cognelée Patrick Pynnaert : "On ne respecte pas la mémoire"