ACTUALITÉS

Transports
STOP au hold-up sur le RER wallon !
Le mardi 21 mars 2017

Ce vendredi 24 mars, DéFI sera dans les gares du Brabant wallon pour y faire entrer l’escargot RER !

Le doute n’est plus permis ! La Flandre est la grande gagnante du projet RER : 90 % des investissements prévus sur la ligne 50A (Bruxelles-Denderleeuw) et la courbe de Nossegem ont été réalisés contre à peine 50 % en Wallonie ! C’est bien à pas d’escargot qu’avance le RER wallon ! Le ministre Bellot doit retrouver le sens des priorités. Le RER wallon doit prendre son rythme de croisière. Fini l’escargot, place au réseau express !

Ce vendredi 24 mars, DéFI mènera donc une importante opération de sensibilisation dans les gares d’Ottignies, Nivelles et Braine-l’Alleud !

De 6 h 00 à 8 h 30, les militants amarantes du Brabant wallon seront sur le terrain pour informer les usagers de la situation et leur faire part des engagements de DéFI dans le dossier « RER » !

Car, au-delà de la mobilisation aux côtés des navetteurs, DéFI entend bien faire entendre sa voix sur le sujet au sein du Parlement fédéral et y défendre bec et ongles les intérêts du BW et, plus largement, des Francophones. Une campagne similaire à celle du BW sera d’ailleurs prochainement organisée par DéFI du côté bruxellois. Dans ce combat, l’unité francophone apparaît, en effet, plus que jamais indispensable.

Dès 7 h 00, Jonathan Martin, vice-président exécutif de DéFI et figure de proue du parti pour ce qui relève du combat ferroviaire, Luc D’Hondt, président de DéFI BW et chef de groupe amarante au Conseil provincial du BW et Olivier Maingain, président de DéFI, seront présents en gare d’Ottignies pour accueillir les journalistes et répondre à leurs questions.

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé
AUTRES ACTUALITÉS
Publifin : Pour DéFI, il faut dissoudre l’intercommunale
Publifin Pour DéFI, il faut dissoudre l'intercommunale
Elections 2018 : DéFI sera présent dans une vingtaine de communes du Brabant wallon
Elections 2018 DéFI sera présent dans une vingtaine de communes du Brabant wallon
Facilités linguistiques à Renaix : DéFI exprime son soutien aux habitants
Facilités linguistiques à Renaix DéFI exprime son soutien aux habitants
Libramont : La majorité rejette la motion contre les visites domiciliaires
Libramont La majorité rejette la motion contre les visites domiciliaires