ACTUALITÉS

Télécommunications
DéFI vise le point 5G !
Le mercredi 7 décembre 2016

DéFI Wallonie se réjouit de l’accord de principe sur la taxe “pylônes” entre le secteur télécom et la Région wallonne. Les opérateurs seront, si l’accord se confirme, exemptés de fiscalité sur leurs pylônes, à condition d’investir un montant équivalent dans les investissements. La logique “win-win” l’emporte, donc, au bénéfice des usagers des zones rurales moins bien desservies. Ce consensus mettra fin à une saga judiciaire. Il écartera, enfin, un outil fiscal inefficace.

Reste les pouvoirs locaux. Ils étaient les première bénéficiaires du dispositif. L’annonce du gouvernement wallon signe l’arrêt de mort de recettes fiscales non-négligeables. DéFI demande, dès lors, au gouvernement, des garanties budgétaires pour les communes et provinces. La mesure doit être neutre et, donc, sans impact pour les services rendus aux citoyens.

DéFI Wallonie espère, en outre, que le bon sens prévaudra dans la fixation des objectifs. Le développement économique de notre région passera par le déploiement rapide de la 5G. On parle ici des objets connectés, des voitures autonomes et de tous ces objets qui constituent notre quotidien de demain. Le gouvernement doit fixer des objectifs clairs en la matière pour permettre à nos entreprises d’innover et de retrouver une place honorable sur la scène européenne. et mondiale.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI regrette que le parcours d’accueil des primo-arrivants ne soit toujours pas d’application
RÉGION BRUXELLOISE DéFI regrette que le parcours d’accueil des primo-arrivants ne soit toujours pas d’application
Débat à Namur pour la présidence wallonne et présentation du programme pour le secrétariat général
élections internes Débat à Namur pour la présidence wallonne et présentation du programme pour le secrétariat général
« Il est inacceptable que les maternités fassent les frais des économies imposées au secteur des soins de santé »
fermeture de maternités "Il est inacceptable que les maternités fassent les frais des économies imposées au secteur des soins de santé"
“Le peuple serait furieux si nous devions revoter et il aurait raison !”
Fédéral “Le peuple serait furieux si nous devions revoter et il aurait raison !”