Enseignement supérieur
Le taux d’échec des étudiants dans l’Enseignement supérieur
Le mardi 23 mai 2017

« Révélez le meilleur de vous ! »[1] ; « Contre les vents dominants d’une certaine médiocrité, continuer à hisser haut le pavillon de l’intelligence et du sens critique. »[2] ; « Apprendre à consacrer leur pensée, leur travaux, leur talents à l’amélioration de leurs concitoyens et de l’humanité»[3].Ces trois citations reprennent des valeurs respectivement prônées par l’UNamur, l’Ulg et l’Ulb. Les institutions de l’enseignement supérieur constituent des foyers encourageant l’effort, le perfectionnisme et le dépassement de soi.

Cependant, une récente interview de Yves Poullet, recteur sortant de l’UNamur, nous dépeint un portrait bien contraire…

En effet, le recteur sortant déclare que les étudiants sont plus fragiles qu’auparavant et qu’ils manquent de courage et d’effort. Il ajoute un constat interpellant : « (…) nous n’avons plus la moyenne des étudiants autour de 13 sur 20. On n’a jamais mis autant de grandes distinctions et, dans le même temps, il y a un déchet impressionnant »[4].

Face à cet inquiétant bilan, Monsieur le Ministre, voici mes questions :

  • Partagez-vous les propos de Monsieur Poullet ?
  • Le constat d’un manque d’effort et de courage est-il l’illustration d’une tendance liée à l’évolution des temps et des mœurs ou est-il le résultat, par exemple, des réformes récentes ayant pu influencer le comportement des étudiants qui, face à la réussite automatique à 10 sur 20 se sont inscrits dans une dynamique du moindre effort ?
  • Avez-vous d’autres explications ? Dans la positive, quelles sont-elles ?
  • La presse déplore un taux d’échec de 60% des étudiants en fin de première année dans l’enseignement supérieur[5]. Disposez-vous de statistiques confirmant ou infirmant ces propos ? Les données disponibles les plus récentes datant de 2012-2013[6], serait-il possible d’obtenir, en annexe de votre réponse, des données à jour qui prennent en compte l’application du décret « Paysage » et son éventuelle influence sur les taux d’échec et de réussite de l’année académique 2015-2016 dans chaque université?
  • La saga sur l’augmentation du minerval pour les étudiants non-européens ayant mis en lumière le désarroi des universités face au montant astronomique qu’un étudiant lui coûte par année académique (environ 10 000 euros), nous devons admettre qu’elles ont tout intérêt à éviter la répétition de ce coût par année ratée d’un étudiant. À l’instar de la FEF et de l’Unécof, estimez-vous qu’il serait possible d’envisager un réajustement budgétaire (au lieu d’une tendance flagrante des recteurs à vouloir augmenter le minerval) ? Serait-il pertinent de créer une enveloppe spécialement destinée à l’aide à la réussite ?
  • Il y a presqu’un an, vous aviez déclaré en commission que vous alliez prendre l’initiative d’organiser une réflexion globale sur la politique d’aide à la réussite[7]. Avez-vous tenu parole ? Qu’en est-il ressorti ? Y-a-t-il des initiatives sur le point d’être élaborées ?

[1] Extrait des objectifs déclarés de l’Université de Namur.

[2] Extrait d’un discours prononcé par Willy Legros, ancien recteur de l’Université de Liège, 2005.

[3] Extrait du discours d’ouverture de l’ULB prononcé par Auguste Baron, Premier secrétaire de l’Université de Bruxelles, 20 novembre 1834.

[4] « À un moment donné, nous devrons arriver à augmenter le minerval », La Libre, 8 mai 2017.

[5] « Namur: l’alcool, révélateur d’un mal-être chez les étudiants? », L’Avenir, 11 mai 2017.

[6] Taux de réussite en 1re année des étudiants de 1re génération dans l’enseignement supérieur en haute école et à l’université, Indicateurs 2015 de la Fédération Wallonie-Bruxelles, pp. 56 et 57.

[7] Parlement de la Communauté Française, Commission de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et des Médias C.R.I.c., 2015-2016, 14 juin 2016, n°118, p. 19.

 

Découvrez :

Le compte rendu des débats

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
FWB : DéFI répond favorablement à l’invitation à négocier sur la base des “Lignes directrices” du PS et d’Ecolo
FWB DéFI répond favorablement à l'invitation à négocier sur la base des “Lignes directrices” du PS et d’Ecolo
De bourgmestre à député : comment garder le lien avec les citoyens ?
Région bruxelloise De bourgmestre à député : Comment garder le lien avec les citoyens ?
Enseignement : DéFI plaide pour ajouter la maîtrise de la langue française au coeur des missions prioritaires de l’enseignement !
Enseignement DéFI plaide pour ajouter la maîtrise de la langue française au coeur des missions prioritaires de l’enseignement !
DéFI en faveur de l’élargissement du cours d’éducation à la citoyenneté à 2h par semaine
élections 2019 DéFI en faveur de l'élargissement du cours d'éducation à la citoyenneté à 2h par semaine