ACTUALITÉS

Survol
Crainhem et Wezembeek-Oppem doivent également se joindre aux actions !
Le vendredi 17 juin 2016

Véronique Caprasse, députée-échevine de Crainhem, salue le courage et la volonté du gouvernement bruxellois d’intenter trois actions en cessation environnementale.

Ces trois actions visent des points essentiels pour le bien-être des Bruxellois, et des habitants des communes à facilités Crainhem et Wezembeek-Oppem  : horaires de nuit jusqu’à 07h00 (au lieu de 06h00), suppression de la route du Canal pour le Nord et le centre de Bruxelles et l’Est de Bruxelles en le soulageant via le resserrement du “virage à gauche”; et constituent la base de toutes les actions menées par DéFI. Elles peuvent être intentées vu les nombreuses infractions à l’arrêté Gosuin qui limite les nuisances sonores”, précisent Caroline Persoons, présidente pour DéFI Bruxelles et Véronique Caprasse.

DéFI attend que les collèges et conseils des communes de Crainhem et de Wezembeek-Oppem s’engagent à soutenir ces actions, en se portant partie intervenante, comme les mandataires communaux DéFI le défendront dans toutes les communes bruxelloises.

Des motions seront déposées dans plusieurs communes en ce sens dans les conseils communaux par les mandataires communaux DéFI concernés.

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Logement Mobilité Santé Social
AUTRES ACTUALITÉS
Emploi à l’aéroport national : DéFI réclame la transparence !
Emploi à l’aéroport national DéFI réclame la transparence !
Communes à facilités : DéFI salue l’arrêt relatif aux subsides que la Région flamande devra leur verser
Communes à facilités DéFI salue l'arrêt relatif aux subsides que la Région flamande devra leur verser
Belgian Pride : DéFI Jeunes avance 5 mesures concrètes pour l’inclusion des réfugiés LGBT+
Belgian Pride DéFI Jeunes avance 5 mesures concrètes pour l'inclusion des réfugiés LGBT+
Emploi : 1,5 million d’euros pour lutter contre la discrimination à l’embauche en Région bruxelloise
Emploi 1,5 million d'euros pour lutter contre la discrimination à l’embauche en Région bruxelloise