Education
Solutions d’urgence face à la pénurie d’enseignants
Le mardi 15 mai 2018

La pénurie des enseignants du fondamental fait la Une depuis des mois, et vos récentes interventions à ce sujet également.

Comme le mentionnait très justement un article de la Libre Belgique en février dernier, « ceci est une première et la situation est dramatique ». Pourtant, la pénurie n’aurait pas dû être une surprise. La Commission européenne avait déjà informé en 2012 du risque de pénurie d’enseignants dans plusieurs membres de l’UE, y compris la Belgique.

Une telle situation d’urgence exige des solutions rapides et cohérentes.

Outre des mesures structurelles visant à permettre aux jeunes enseignants de bénéficier d’une certaine stabilité et d’un encadrement adéquat en début de carrière, avec, notamment, une nécessaire réforme des statuts qui compartimentent les individus par réseaux, et dont certaines dispositions sont en total décalage avec les besoins et défis actuels, de nombreuses solutions immédiates peuvent être mises en place.

La Belgique n’étant pas le seul pays à faire face à une telle pénurie, il est judicieux d’ouvrir le champ en s’inspirant de pratiques voisines.

A titre d’exemple, le Québec vient de lancer une campagne de recrutement et de valorisation de la profession enseignante, par le biais de campagnes et d’interventions dans les écoles secondaires et les universités.

Promouvoir le métier d’enseignant nous paraît une mesure essentielle et urgente.

L’Allemagne, quant à elle, favorise le recrutement des non-professionnels grâce à la formation en horaire décalé. A l’heure actuelle, seule une Haute l’Ecole de la FWB propose cette formule, à l’inverse de la Flandre où l’offre est plus répandue.

De même, nous pourrions valoriser les organisations de type « Teach for Belgium » qui permettent à des non-professionnels et des enseignants d’enseigner dans des écoles à indice socio-économique faible, en bénéficiant d’un encadrement adéquat.

L’Allemagne a également mis en place une formation universitaire à l’intention des réfugiés enseignants qui souhaitent réintégrer leurs anciennes fonctions grâce au « Refugee Teachers Program ». Ce programme est gratuit et permet d’acquérir la langue et la culture scolaire du pays d’accueil.

Objectiver la charge de travail de l’enseignant en la valorisant et en la distinguant du bénévolat, comme cela se fait déjà en Angleterre ; proposer des remplacements en heures supplémentaires pour les enseignants qui le souhaitent sont autant de solutions maintes fois citées mais jamais appliquées.

Tout ceci en parallèle à la réforme de la formation initiale, qui opèrera ses effets à plus moyen terme.

Madame la Ministre, ce rapide tour d’horizon vous aura peut-être rappelé des pistes proposées dehors de notre Belgique francophone, dont nous pourrions nous inspirer. Comme l’affirme avec justesse la campagne québécoise, « votre enseignement, notre réussite à tous », il est plus que temps de s’y atteler.

 

Voici mes questions :

– Quelle est votre position sur ces remèdes à la pénurie, appliqués dans des pays connaissant une situation similaire à la nôtre ?

– Au-delà de vos deux suggestions longuement débattues dans la presse (le rappel des enseignants en DPPR et la création d’équipes d’enseignants mobiles), avez-vous réfléchi à d’autres dispositions à mettre en place dès à présent ?

Découvrez :

Le compte rendu des débats

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Social
AUTRES ACTUALITÉS
Pénurie d’enseignants : DéFI déplore le rejet de sa proposition par la majorité
Pénurie d'enseignants DéFI déplore le rejet de sa proposition par la majorité
Concurrence excessive dans l’obtention des bourses et impact sur la qualité de la recherche en FWB
Enseignement supérieur Concurrence excessive dans l’obtention des bourses et impact sur la qualité de la recherche en FWB
Pénurie de place dans l’enseignement qualifiant à Bruxelles-Capitale
Education Pénurie de place dans l’enseignement qualifiant à Bruxelles-Capitale
Délais entre les épreuves externes du Jury et leurs résultats
Education Délais entre les épreuves externes du Jury et leurs résultats