ACTUALITÉS

Social
Le projet d'accord interprofessionnel, une leçon donnée par les partenaires sociaux au gouvernement
Le jeudi 12 janvier 2017
Pour le président de DéFI, Olivier Maingain, le projet d’accord interprofessionnel entre partenaires sociaux préserve l’essentiel, à savoir la capacité des partenaires sociaux à conclure des accords sans se soumettre aux impératifs du gouvernement De Wever/Michel.
Au moment où ce gouvernement tente de réduire l’espace laissé aux partenaires sociaux pour conclure des accords interprofessionnels , il est important que ceux-ci aient préservé leurs prérogatives d’acteurs essentiels pour la définition des grandes priorités en matière de formation des salaires, des conditions de travail, d’accès à la pré-pension et et à la pension. Sauvegarder la démocratie sociale est aussi nécessaire pour lutter contre la méfiance des citoyens à l’égard des  » élites » .
Certes, on doit regretter que les partenaires sociaux n’aient pas disposé de la pleine et entière liberté de négociation pour fixer la norme de croissance des salaires, condition pourtant essentielle à la relance de la croissance économique par l’augmentation du pouvoir d’achat. Mais l’accord conclu démontre que, contrairement au discours ressassé par la majorité gouvernementale, la croissance des salaires n’est pas l’ennemie de la relance de l’activité économique. Au contraire, l’augmentation des salaires et aujourd’hui est un des leviers les plus efficaces pour augmenter la consommation des ménages et en conséquence créer de l’emploi.
Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé
AUTRES ACTUALITÉS
Politique : Olivier Maingain était l’invité de Bel-RTL
Politique Olivier Maingain était l'invité de Bel-RTL
Carrefour : Didier Gosuin approuvera le plan de restructuration
Carrefour Didier Gosuin approuvera le plan de restructuration
Roux : DéFI Charleroi dit non à l’implantation de CEYLAN-TECHNICS
Roux DéFI Charleroi dit non à l’implantation de CEYLAN-TECHNICS
Communales 2018 : Emmanuel De Bock est tête de liste à Uccle, Joëlle Maison deuxième candidate
Communales 2018 Emmanuel De Bock est tête de liste à Uccle, Joëlle Maison deuxième candidate