ACTUALITÉS

Sécurité
Olivier Maingain lance l'idée d'un Pacte d'honneur
Le mardi 17 mai 2016

Invité du Grand oral sur La Première – RTBF ce samedi 14 mai , Olivier Maingain, président de DéFI, lance un appel alarmant au Premier ministre.

L’Etat est en déliquescence”, déplore Olivier Maingain. En effet, les services publics et les ministères régaliens sont à bout de force, à commencer par la Justice. Quant à l’Etat-Belgique, le pire est vraisemblablement à craindre.

Un Pacte d’honneur

Pour le président de DéFI, il est grand temps de travailler tous ensemble, tous niveaux de pouvoirs confondus, à l’avenir de nos missions et infrastructures essentielles pour ce qui concerne la sécurité et la prévention sous toutes leurs formes.

Je lance donc l’idée d’un Pacte d’honneur voué à la sécurité et à la prévention qui se projetterait sur vingt ans, afin de retrouver de la force et du sens”, avance-t-il. Il est impératif de garantir le fonctionnement et la crédibilité de l’Etat dans ses missions essentielles, qui ne sont plus assurées aujourd’hui.

Ce Pacte d’honneur s’adresse avant tout au Premier ministre. “A lui d’assumer la responsabilité, d’endosser le rôle de coordonnateur de cette possible vaste entreprise de reconstruction”, insiste-t-il.  

Le pays dans lequel nous vivons a-t-il encore un sens ?

Nous devons envoyer un signal fort aux citoyens. “La volonté de garantir la sécurité, celle de garantir à tous l’accès à des infrastructures et des services efficaces est un bon angle d’attaque pour cette forme de reconquête de notre Etat”, précise Olivier Maingain.

Le Pacte d’honneur est un test de sincérité pour vérifier qui veut réellement empêcher le démantèlement de l’Etat et confirme la thèse qu’il est moins une pour l’Etat-Belgique.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Elections 2019 : DéFI est favorable à la mise en place d’une commission parlementaire sur l’histoire coloniale
Elections 2019 DéFI est favorable à la mise en place d'une commission parlementaire sur l'histoire coloniale
Pour DéFI, la justice n’est pas un luxe mais un bien de première nécessite !
Hainaut Pour DéFI, la justice n'est pas un luxe mais un bien de première nécessite !
DéFI souhaite exonérer de tout impôt les premiers 13.670 € de revenus par an pour pallier l’affaiblissement du pouvoir d’achat
Brabant wallon DéFI souhaite exonérer de tout impôt les premiers 13.670 € de revenus par an pour pallier l'affaiblissement du pouvoir d'achat
Pass mobilité, formation en alternance et congé de paternité, 3 propositions défendues par Cécile Jodogne
Région bruxelloise Pass mobilité, formation en alternance et congé de paternité, 3 propositions défendues par Cécile Jodogne