ACTUALITÉS

Brabant wallon
“Sans plan de relance coordonné par les autres niveaux de pouvoir, l’eau continue de monter et les communes rament”
Le samedi 21 novembre 2020

Pascal Goergen, échevin de Grez-Doiceau dans le Brabant wallon et Président de DéFI Wallonie, a rappelé au conseil communal de ce mardi 10 novembre qu’un plan de relance pour venir en aide aux indépendants et entreprises de sa commune devait avant tout passer par des décisions aux autres niveaux de pouvoir.

Guider les choix des autres niveaux de pouvoirs

En effet, pour l’échevin, le niveau local peut, bien entendu, venir en aide aux indépendants et aux entreprises touchées par la crise sanitaire mais, il ne pourra pas les sauver. « Il n’est pas nécessaire d’attendre la fin de la crise pour commencer à penser à la relance. Tout le monde connaît des indépendants, des patrons de PME ou de TPE qui ne savent plus comment finir le mois… C’est une catastrophe humaine et familiale. Aujourd’hui et plus encore demain. Mais, j’ai l’impression que tout le monde veut faire un plan de relance. Soyons de bon compte. A Grez-Doiceau, il y a 2.800 indépendants inscrits. Est-ce à la commune de faire du saupoudrage avec quelques euros ? Non, car nous n’avons pas le budget pour les aider comme il se doit. Par contre, nous devons presser les autres instances du pouvoir, la région, le fédéral et l’Europe de ne pas les oublier ! Le niveau local peut les  guider car nous connaissons les besoins des entreprises et indépendants de notre territoire » expliquait Pascal Goergen au conseil communal.

Oui au soutien aux indépendants, Non au saupoudrage !

Pour Pascal Goergen, ce sont les autres niveaux de pouvoirs qui peuvent réellement faire la différence entre la faillite et la survie d’une entreprise. Cependant, la commune de Grez-Doiceau ne ménage pas ses efforts pour soutenir comme elle peut ses acteurs locaux pour leur éviter autant que possible la noyade. « Nous pouvons les aider à bénéficier des mannes d’aides d’urgence déjà décidées. Certains projets peuvent être menés indépendamment les uns des autres, en adéquation avec les besoins locaux. Les chantiers de grande ampleur, comme la digitalisation accrue des services à la population, les actions de relance économique ne seront efficaces et constructifs que si nous ramons tous dans la même direction. Nous pouvons écoper, c’est certain. Mais sans plan coordonné par les autres niveaux de pouvoir, l’eau continue de monter, et les communes rament. 

Face à la lame de fond que représente cette crise sanitaire, les communes seules ne pourront sauver les indépendants et l’économie de notre pays ! Pour cela, il faut un plus gros bateau avec des hélices rapides et un capitaine à son bord. Malheureusement, ce n’est visiblement pas le tempo et le cap choisi par la Région.  Nous pensons qu’il faut un plan de relance régional abouti, concret et coordonné. L’Europe attend avec impatience le plan de relance et de résilience de la Belgique pour avril au plus tard. Plusieurs pays européens ont déjà finalisé leur plan – certains depuis plusieurs mois ! L’Europe elle-même finalise ses budgets. Et nous… Nous constituons des groupes d’experts, qui vont réfléchir aux pistes de solutions pour la Belgique et la Wallonie. En plus des hélices, il faudra  qu’ils hissent très vite la grande voilure pour que l’équipage Belgique puisse lui aussi voguer en des eaux moins troubles. Donc 100x oui au soutien aux indépendants et à l’économie mais non au saupoudrage de nos finances communales » a conclut l’échevin grézien et Président de DéFI Wallonie.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Woluwe-Saint-Lambert obtient le titre de « Commune du commerce équitable »
développement durable Woluwe-Saint-Lambert obtient le titre de « Commune du commerce équitable »
“Il faut offrir à la population des perspectives, tout en évitant une troisième vague”
Covid-19 “Il faut offrir à la population des perspectives, tout en évitant une troisième vague”
Le budget bruxellois en hausse de 33%
Bien-être animal Le budget bruxellois en hausse de 33%
Une nouvelle mesure pour aider les chercheurs d’emploi, dont l’entreprise a fait faillite, à rebondir
Région bruxelloise Une nouvelle mesure pour aider les chercheurs d’emploi, dont l’entreprise a fait faillite, à rebondir