ACTUALITÉS

Interview
“Sans-papiers : Nous ne voulons plus des méthodes de Theo Francken”
Le mardi 20 juillet 2021

Invité politique de Toujours + d’Actu ce lundi 19 juillet, Olivier Maingain, bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert et ancien président de DéFI, estime que plutôt qu’une crise gouvernementale, “il serait plus utile de fixer des critères clairs de régularisation, comme nous l’avons proposé par la voix du président de DéFI, François De Smet et de la députée fédérale Sophie Rohonyi. Tout le monde sait qu’il faut accepter des opérations de régularisation à intervalle régulier. Ce qui est scandaleux c’est qu’aujourd’hui, cela est laissé au pouvoir discrétionnaire du secrétaire d’Etat. Nous ne voulons plus des méthodes de Theo Francken“, poursuit l’ancien député fédéral, qui juge qu’une crise gouvernementale suscitée par l’incapacité des partis de gouvernement à assumer leurs responsabilités serait “terrible“. “Ils ont la possibilité d’empêcher les décès.

Solidarité bruxelloise

Le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert est, également, revenu sur la situation des communes inondées de Wallonie. Olivier Maingain se félicite de l’initiative régionale de coordonner l’aide, matérielle, humaine, logistique, bruxelloise vers les zones sinistrées. Pour lui, certaines zones d’ombres demeurent sur les informations données par l’agence européenne : « comment les informations et avertissements lancés par l’agence européenne qui s’occupe de risques majeurs ont-ils été suivis chez nous ? Il faudra aussi interroger notre capacité opérationnelle qui a été fortement affaiblie suite à la réforme de la protection civile. »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
“J’ai joué le rôle de lanceur d’alerte”
Woluwe-Saint-Lambert “J’ai joué le rôle de lanceur d’alerte”
Sans-papiers : Trois propositions pour en sortir par le haut
Carte blanche Sans-papiers : Trois propositions pour en sortir par le haut
“Il y a des moments où il est complexe de décider. Je me demande tout le temps si j’ai pris la bonne décision”
Schaerbeek “Il y a des moments où il est complexe de décider. Je me demande tout le temps si j’ai pris la bonne décision”
DéFI appelle à la solidarité
Inondations DéFI appelle à la solidarité