ACTUALITÉS

Environnement
DéFI Wallonie prône la sortie du glyphosate !
Le jeudi 9 juin 2016

La proposition de la Commission européenne envisageant de prolonger pour une période technique de 18 mois et permettant l’autorisation de commercialisation du glyphosate, un herbicide utilisé notamment dans le Roundup commercialisé par Monsanto, s’est à nouveau soldée par un échec.

Le gouvernement fédéral s’est prononcé en faveur de la prolongation de l’homologation de commercialisation. Les entités fédérées ayant la possibilité, sans préjudice de la décision prise au niveau européen, d’appliquer le principe de précaution et d’adopter des mesures visant à limiter l’utilisation du glyphosate dans leur aire territoriale de compétences. Le gouvernement wallon a adopté un avant-projet de décret habilitant celui-ci à interdire l’utilisation du glyphosate sous certaines conditions (à proximité de nappes d’eau et de noyaux d’habitants) et de limiter l’usage de n’importe quel produit phytosanitaire.

Le gouvernement wallon entend plus particulièrement compliquer la vente du produit en grandes surfaces (avec détention obligatoire d’une phytolicence pour la vente et placement des produits sous armoire fermée). Pour DéFI Wallonie, l’application du principe de précaution doit prévaloir; l’interdiction pure et simple en ce qui concerne l’usage par les particuliers, en ce qui concerne l’usage professionnel, et plus particulièrement et massivement par le secteur agricole, DéFI Wallonie prône la sortie au plus tard à la fin 2017, date à laquelle l’ étude effectuée par l’Agence Européenne des Produits Chimiques (ECHA) relative à la classification de la substance active glyphosate actuellement en cours , devrait être terminée et rendue publique.

DéFI Wallonie propose trois mesures complémentaires  :

-que le Conseil supérieur de la Santé soit saisi officiellement par le ministre fédéral de l’Agriculture

-que la recherche soit activée afin de proposer aux agriculteurs et horticulteurs des solutions alternatives durables qui préservent la rentabilité des exploitations

-que des incitants financiers ou de formation soient mis à disposition des professionnels afin de favoriser la transition vers l’usage de produits alternatifs

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Le conseil général de DéFI approuve la participation au gouvernement régional bruxellois
région bruxelloise Le conseil général de DéFI approuve la participation au gouvernement régional bruxellois
Didier Gosuin plaide pour une semaine de quatre jours avec formation pour les travailleurs peu qualifiés
région bruxelloise Didier Gosuin plaide pour une semaine de quatre jours avec formation pour les travailleurs peu qualifiés
Fabian Maingain : « Les retombées du Tour de France sont déjà positives »
ville de bruxelles Fabian Maingain : « Les retombées du Tour de France sont déjà positives »
DéFI veut rendre les toitures végétales obligatoires à Charleroi
wallonie DéFI veut rendre les toitures végétales obligatoires à Charleroi