ACTUALITÉS

Semaine de la mobilité
Rue scolaire à Seneffe, "les enfants sont en sécurité et l'ambiance est plus sereine"
Le vendredi 20 septembre 2019

A l’occasion de la semaine de la mobilité, deux écoles de Seneffe (Hainaut) ont testé le concept de rue scolaire. Certaines rues aux abords des écoles sont fermées aux véhicules motorisés chaque matin, de 7h30 à 9 heures, et chaque après-midi, de 15 à 16 heures. L’objectif ? Permettre à tous les élèves d’accéder aux établissements en toute sécurité et de réduire les pollutions liées aux gaz d’échappement des véhicules.

Comme l’a expliqué Nicolas Dujardin, échevin à la mobilité douce, à La Dernière Heure, c’est un bilan positif après quelques jours d’utilisation du dispositif : « Parents et enseignants soulignent d’abord le fait que tout le monde est nettement plus détendu. Les enfants sont en sécurité et l’ambiance est plus sereine lorsqu’on se réapproprie ces rues qui sont souvent très encombrées et où des véhicules qui circulent à des vitesses excessives. Mais il y a aussi des améliorations à apporter. Nous observons notamment que d’autres comportements émergent lorsqu’on bloque une rue. Certains parents font des demi-tours dangereux, stationnent sur les trottoirs ou se garent juste devant les barrières qui bloquent les rues. Ce qui peut créer d’autres risques. »

« Nous voulons envisager la possibilité de mettre cela en place de manière permanente mais nous voulons d’abord obtenir l’avis des automobilistes, des parents et des professeurs. Il faut organiser cela structurellement en tenant compte des différentes remarques. Tout cela doit être évalué. C’est un projet qui doit être construit avec les équipes éducatives et les associations de parents. »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
« Les grands centres commerciaux font partie d’une logique du passé »
Média "Les grands centres commerciaux font partie d'une logique du passé"
DéFI appelle à un « plan Marshall » pour l’enfance précarisée
lutte contre la pauvreté DéFI appelle à un "plan Marshall" pour l'enfance précarisée
L’app « Fluicity » pour être davantage à l’écoute des citoyens
Ganshoren L'app "Fluicity" pour être davantage à l'écoute des citoyens
10 ans du Centre Malou : « Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent »
Woluwe-Saint-Lambert 10 ans du Centre Malou : "Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent"