ACTUALITÉS

Communales, un an après : Châtelet
Rosario Gagliano : « Nous avons décidé de mener une opposition constructive »
Le jeudi 2 janvier 2020

Il y a un an, nous votions pour les élections communales. A cette occasion, nous faisons le point sur la politique menée dans chaque commune de la Région wallonne où DéFI compte des élus, que ce soit dans la majorité ou dans l’opposition.

Rosario Gagliano siège comme conseiller communal à Châtelet depuis décembre 2018. « Après plus d’un siècle de dominance socialiste, DéFI a enfin réussi à faire son entrée au conseil communal châtelettain. » Après un peu plus d’un an de mandat dans l’opposition, il nous présente son bilan.

Un représentant, de nombreuses casquettes

« En tant que seul conseiller du groupe DéFI, je siège également au conseil de police. De plus, je suis administrateur au sein du Club du 3ème âge, et membre du Comité consultatif des personnes handicapées et des ainés. »

Enfin, Rosario Gagliano agit comme coordinateur du Quartier du Centre de Bouffioulx (section de la Ville de Châtelet) pour les budgets participatifs. Un projet proposé par l’équipe de DéFI a d’ailleurs été approuvé. « Nous en sommes très fiers, et nos efforts perdurerons afin d’apporter davantage de projets sur la table ».

Une opposition constructive

« En collaboration avec toute l’équipe de la section DéFI de Châtelet, nous avons décidé de mener une opposition constructive. Par exemple, un projet de repas scolaires a vu le jour : APP. SCHOOL.  Mais encore, nous avons approuvé le renouveau du projet « CREASHOP », créé à Châtelet en 2017. Ce projet consiste à accorder des primes à destination de nouveaux projets commerciaux (3 nouveaux commerces se sont établis cette année).

En outre, nous sommes à l’origine de la création des budgets participatifs à Châtelet. Nous avons proposé le découpage de la Ville en 8 quartiers. Voté par l’ensemble du conseil, le budget annuel par quartier s’élève à 20.000 €, le budget sur 6 ans équivaut à 960.000 €.

Pour le conseil du 25 novembre 2019, nous avions proposé de mettre le Service Citoyen à l’ordre du jour. Nous avons obtenu la publication régulière d’articles dans le bulletin communal. Le premier est paru au mois de septembre, le deuxième en décembre.

Je mène avec les membres de la majorité des actions communes, telles que la remise des diplômes dans les écoles, l’éloge sur le podium à l’occasion de la célébration de noces d’or, et plus encore. Puis, l’exerce une participation active à toutes les festivités locales (différentes marches folkloriques). Notamment, la commémoration du 11 novembre, nous avons déposé la couronne au Monument aux morts de Chamborgneau. Toutes ces actions permettent à DéFI de se rendre de plus en plus visible à Châtelet. Ainsi, nous obtenons pas à pas une reconnaissance grandissante. »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI regrette que le parcours d’accueil des primo-arrivants ne soit toujours pas d’application
RÉGION BRUXELLOISE DéFI regrette que le parcours d’accueil des primo-arrivants ne soit toujours pas d’application
Débat à Namur pour la présidence wallonne et présentation du programme pour le secrétariat général
élections internes Débat à Namur pour la présidence wallonne et présentation du programme pour le secrétariat général
« Il est inacceptable que les maternités fassent les frais des économies imposées au secteur des soins de santé »
fermeture de maternités "Il est inacceptable que les maternités fassent les frais des économies imposées au secteur des soins de santé"
“Le peuple serait furieux si nous devions revoter et il aurait raison !”
Fédéral “Le peuple serait furieux si nous devions revoter et il aurait raison !”