ACTUALITÉS

RER wallon
Une fois de plus, la Flandre est gagnante !
Le jeudi 15 décembre 2016

Pour Olivier Maingain, président de DéFI, l’annonce par le ministre fédéral de la Mobilité que l’achèvement de la ligne 124 Bruxelles-Nivelles n’aura lieu qu’entre 2027 et 2030 démontre que la Wallonie est définitivement le parent pauvre de la SNCB.

Faut-il rappeler que la Flandre profite allègrement de cette clé inique de répartition 60%/40% du financement des investissements et que le milliard d’investissements décidé par le ministre en juillet dernier ne laisse plus que les 400 millions d’euros pour le RER wallon.

Luc D’Hondt, président DéFI Brabant wallon, rappelle que son parti avait signalé en 2016 un rapport de la Cour des comptes pointant l’insuffisance de la politique publique liée au RER dans les contrats de gestion avec la SNCB, Infrabel et la SNCB-Holding, et que le comité d’orientation RER au sein de la SNCB qui devait être constitué en vertu de la sixième Réforme de l’Etat, ne l’est toujours pas à ce jour.

Pour Olivier Maingain, “Monsieur Bellot nous assure que les 228 millions du fonds RER et les 257 millions de préfinancements de la Région wallonne seront suffisants pour boucler le RER. Mais franchement, le RER est une saga, et espérons que le RER wallon ne deviendra pas un puits sans fonds.

Luc D’Hondt déplore que la ligne 124 soit ainsi délaissée dans l’offre de transport ferroviaire, au détriment des navetteurs brabançons : est-elle vraiment une priorité pour les politiques wallons?

Pour Olivier Maingain, le MR se distingue à nouveau par une complaisance coupable à l’égard de la N-VA mais aussi du CD&V, qui a de tout temps dominé les instances de la SNCB, et dont l’influence demeure patente.

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé
AUTRES ACTUALITÉS
Bruxelles : La fracture d’adhésion, principale cause de la fracture numérique
Bruxelles La fracture d’adhésion, principale cause de la fracture numérique
Politique : Olivier Maingain était l’invité de Bel-RTL
Politique Olivier Maingain était l'invité de Bel-RTL
Carrefour : Didier Gosuin approuvera le plan de restructuration
Carrefour Didier Gosuin approuvera le plan de restructuration
Roux : DéFI Charleroi dit non à l’implantation de CEYLAN-TECHNICS
Roux DéFI Charleroi dit non à l’implantation de CEYLAN-TECHNICS