ACTUALITÉS

Référendum catalan
Pour DéFI, la réflexion doit être menée au niveau de la solidarité entre régions
Le vendredi 6 octobre 2017

Pour Olivier Maingain, président de DéFI, il est surréaliste d’entendre qu’au sein du parlement fédéral belge, les plus ardents défenseurs de l’indépendance de la Catalogne se situent dans les rangs de la N-VA et du Vlaams-Belang. Quand on connaît l’histoire de la Catalogne et quand on sait le rôle qu’elle a joué dans l’opposition au franquisme, beaucoup de démocrates catalans seraient gênés d’être soutenus par ceux qui ont aujourd’hui pour ascendants des alliés du franquisme.

 

« Quand on connaît l’histoire de la Catalogne et quand on sait le rôle qu’elle a joué dans l’opposition au franquisme, beaucoup de démocrates catalans seraient gênés d’être soutenus par ceux qui ont aujourd’hui pour ascendants des alliés du franquisme« , avance-t-il lors de sa question d’actualité sur le référendum catalan à la Chambre ce jeudi 5 octobre. 

 

Nous pouvons certes comprendre l’aspiration de la Catalogne à une plus grande autonomie. Cependant, nous sommes au sein de l’Union européenne et nous y avons des devoirs de solidarité. 

 

« On ne peut pas rompre cette solidarité dans un État parce qu’on est une région riche en niant ce qu’est l’exigence de l’Europe, qui est celle de maintenir les solidarités entre les régions au sein même des États, si l’on veut qu’il y ait de même une solidarité entre les États« , précise Olivier Maingain

 

Pour DéFI, c’est à ce sujet qu’il faut dire qu’il est nécessaire d’avoir une autre réflexion que celle de l’égoïsme nationaliste.

 

Enfin, ceux qui veulent prôner l’égoïsme nationaliste ont peut-être cru avoir trouvé, dans le débat entre la Catalogne et l’Espagne, un soutien à leur démarche. Ce n’est pas le choix de DéFI « et j’ose espérer que ce ne sera pas celui du gouvernement De Wever/Michel« , pointe le président de DéFI

 

 

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé
AUTRES ACTUALITÉS
Publifin : Pour DéFI, il faut dissoudre l’intercommunale
Publifin Pour DéFI, il faut dissoudre l'intercommunale
Elections 2018 : DéFI sera présent dans une vingtaine de communes du Brabant wallon
Elections 2018 DéFI sera présent dans une vingtaine de communes du Brabant wallon
Facilités linguistiques à Renaix : DéFI exprime son soutien aux habitants
Facilités linguistiques à Renaix DéFI exprime son soutien aux habitants
Libramont : La majorité rejette la motion contre les visites domiciliaires
Libramont La majorité rejette la motion contre les visites domiciliaires