Culture
Reconnaissance des centres culturels et soutien de la Commission communautaire française
Le vendredi 24 novembre 2017

Pour amorcer la mise-en-œuvre du décret du 21/11/2013 relatif aux Centre culturels, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a fixé certains principes guidant la trajectoire budgétaire de reconnaissance des centres.

Par courrier envoyé aux centres culturels et daté du 20 juillet dernier, la Ministre de la Culture précise les règles retenues pour les centres déjà reconnus par niveau de reconnaissance ainsi que pour les nouvelles reconnaissances.

Ainsi, pour les nouvelles reconnaissances, « la volonté du gouvernement de la FWB est de donner priorité à la reconnaissance des extensions de territoire de centres culturels déjà reconnus, « les moyens qui seront accordés aux nouveaux centres culturels dépendant des enveloppes complémentaires qui pourraient être octroyées par le Gouvernement. La trajectoire concernant les nouveaux centres culturels n’est pas encore définie ».

Lors de le déclaration de rentrée, la Ministre-Présidente a précisé qu’«en 2018, le Collège s’engage aussi à revaloriser les différents centres culturels bruxellois qui, à l’instar des maisons des cultures, sont des lieux de création, de rencontre et de partage indispensables. »

Compte-tenu de ces éléments, je voudrais interroger la Ministre sur les implications de cette trajectoire et des volontés de soutien des centres culturels.

  • Quelles sont les implications budgétaires de la trajectoire FWB pour la Commission communautaire française ?
  • Quid des nouveaux centres demandant une reconnaissance au niveau bruxellois ? La même attente est-elle de mise ?

Découvrez : 

Le compte rendu des débats

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Le Burn-out, le mal du siècle, doit être reconnu comme une maladie professionnelle
Santé Le Burn-out, le mal du siècle, doit être reconnu comme une maladie professionnelle
DéFI plus que jamais engagé contre les violences faites aux femmes !
Mobilisation DéFI plus que jamais engagé contre les violences faites aux femmes !
Exposition aux écrans : 1.000 heures/an pour un élève de maternelle, c’est donc davantage que le volume horaire scolaire !
Consommation du numérique Exposition aux écrans : 1.000 heures/an pour un élève de maternelle, c'est donc davantage que le volume horaire scolaire !
Mesures de détection précoce de l’autisme, coordination entre les différents acteurs et les parents d’enfants autistes et intégration des enfants autistes dans les écoles organisées par la COCOF
Autisme & enseignement Mesures de détection précoce de l’autisme, coordination entre les différents acteurs et les parents d’enfants autistes et intégration des enfants autistes dans les écoles organisées par la COCOF