ACTUALITÉS

COP25 - Réchauffement climatique
Pas d’accord à Madrid pour enfin arriver à un bon accord en 2020 ?
Cop25 - réchauffement climatique
Le mercredi 18 décembre 2019

Alors que la COP 25 s’est terminée à Madrid ce dimanche, Marie Nagy, députée bruxelloise pointe des résultats mitigés. « Beaucoup attendait que, suite à une année de mobilisation et de prise de conscience concernant le réchauffement climatique, des mesures soient prises. Malheureusement, les résultats sont très mitigés. L’Europe a voulu, avec l’annonce de son Green Deal, reprendre un rôle d’aiguillon international et nous devons nous en réjouir. Notre économie bénéficie d’un avantage compétitif en termes d’efficacité énergétique et de possibilités de financement des investissements nécessaires à la limitation du réchauffement. Pour beaucoup de pays, grands émetteurs de CO², comme le Brésil ou l’Inde, les conditions ne sont pas perçues de la même manière. »

Article 6 et « non-accord »

Lors de cette COP25 les débats ont porté sur le marché des émissions, avec le fameux article 6 du traité et la mise en œuvre des marchés de crédit de carbone. Il s’agit de la possibilité pour les pays d’acheter ou de vendre des « droits d’émission ». Pour beaucoup de pays et pour l’Union Européenne, il était préférable de ne pas avoir d’accord plutôt que de signer un mauvais accord. Un accord à la comptabilité douteuse en matière d’émissions de carbone et qui nuirait aux efforts que les pays doivent réaliser pour diminuer leurs émissions.

« Les regards se tournent sur la COP26 qui se tiendra à Glasgow en novembre 2020 sous présidence britannique. Nous espérons qu’elle sera mieux préparée et outillée pour mener à bien les négociations entre états. En Belgique, le trois Régions devront mettre leurs efforts en commun pour répondre aux objectifs de l’Union. A l’heure actuelle, ces aspirations ne sont pas atteintes. Et ce, notamment en raison des objectifs fixés par la Région flamande. La future conférence de Glasgow se présente donc comme un moment crucial pour respecter les engagements de l’accord de Paris. Mais aussi, pour diminuer les projections de réchauffement de 3° à 1,5° comme le demande le groupe d’experts internationaux sur le Climat. »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI regrette que le parcours d’accueil des primo-arrivants ne soit toujours pas d’application
RÉGION BRUXELLOISE DéFI regrette que le parcours d’accueil des primo-arrivants ne soit toujours pas d’application
Débat à Namur pour la présidence wallonne et présentation du programme pour le secrétariat général
élections internes Débat à Namur pour la présidence wallonne et présentation du programme pour le secrétariat général
« Il est inacceptable que les maternités fassent les frais des économies imposées au secteur des soins de santé »
fermeture de maternités "Il est inacceptable que les maternités fassent les frais des économies imposées au secteur des soins de santé"
“Le peuple serait furieux si nous devions revoter et il aurait raison !”
Fédéral “Le peuple serait furieux si nous devions revoter et il aurait raison !”