ACTUALITÉS

Rassemblement francophone
DéFI Crainhem est en ordre de marche pour les élections de 2018 !
Le vendredi 24 août 2018

La section DéFI de Crainhem prend acte de la volonté du MR de constituer, avec elle, une liste de rassemblement francophone ouverte à des candidats indépendants.

 

Ensemble, ils rappellent leur volonté de défendre les droits des francophones de la périphérie sur base de l’arrêt du Conseil d’Etat de juin 2014. Pour rappel, cet arrêt permet aux francophones de demander aux administrations communales de délivrer les documents en français pour une période de 4 ans renouvelable. Il reconnaît également le droit des conseillers communaux de s’exprimer en français comme le prévoit l’arrêt de la Cour Constitutionnelle.

 

La liste DEFI-MR-Indépendants est une alternative indispensable. Elle s’opposera à la liste du bourgmestre cdH qui avec ECOLO a pris l’initiative de rompre l’unité francophone en s’alliant avec le CD&V et l’Open-Vld. Ces deux partis flamands disposeront de 7 candidats sur 23 (soit près de 30%) qui se réjouissent déjà par voie de presse de pouvoir intensifier le caractère flamand de Crainhem.

 

La liste DEFI-MR-Indépendants sera une liste forte, menée par l’échevine MR Elisabeth de Foestraets et poussée par Véronique Caprasse, cheffe de file DéFI à Crainhem – ex-bourgmestre et première échevine DéFI.

 

Un programme commun volontariste a déjà été rédigé et évalué financièrement.  Ses axes principaux sont la sécurité, l’aménagement du territoire et la mobilité, les travaux publics, l’action sociale et la qualité du cadre de vie.

 

Plus précisément, ce programme comporte un large plan de réappropriation de l’espace public avec la réfection des trottoirs, demande prioritaire des habitants, la rénovation des derniers tronçons de l’avenue Reine Astrid, l’aménagement des pistes et itinéraires cyclables (dont avenue Reine Astrid et avenue d’Huart), l’aménagement des divers quartiers résidentiels en zone 30 après concertation avec les riverains. La construction tant attendue de locaux et classes supplémentaires dans les deux écoles francophone et néerlandophone complète ce programme. Celui-ci sera piloté par Pierre Simon, ingénieur, ancien directeur des travaux publics et candidat échevin.

 

La volonté de la liste est aussi de défendre fermement Crainhem vis-à-vis des tiers en exigeant une concertation constructive tant avec la Région flamande (élargissement du Ring et refus de fermeture de certains accès de celui-ci, lutte contre les inondations), qu’avec la Région bruxelloise et les communes limitrophes (problèmes de mobilité liés au site de l’UCL- Saint-Luc et au futur parking de dissuasion de la station de métro). A cette fin, le plan de mobilité sera revu.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Social
AUTRES ACTUALITÉS
Interview : Sophie de Vos prête à relever les défis d’Auderghem !
Interview Sophie de Vos prête à relever les défis d’Auderghem !
Crise gouvernementale : DéFI ne votera pas de motion de méfiance avec la N-VA
Crise gouvernementale DéFI ne votera pas de motion de méfiance avec la N-VA
Interview : Pour DéFI, le gouvernement « orange bleu » doit demander la confiance au Parlement !
Interview Pour DéFI, le gouvernement "orange bleu" doit demander la confiance au Parlement !
Reconnaissance du foetus et de l’enfant sans vie : NON à une remise en cause des droits des femmes et du droit à l’IVG !
Reconnaissance du foetus et de l’enfant sans vie NON à une remise en cause des droits des femmes et du droit à l'IVG !