ACTUALITÉS

Journée internationale de la démocratie
Rapprochons les citoyens de la politique grâce à la démocratie participative !
Le dimanche 15 septembre 2019

A l’occasion, ce 15 septembre, de la Journée internationale de la Démocratie, DéFI se veut plus que jamais le parti de la démocratie participative, illustré par exemple par le projet de « Nova Carta » de son député fédéral François De Smet.

« Que nous a appris l’actualité politique et sociale des dernières années ? Que, d’évidence, certaines délégations de compétences ne fonctionnent pas, ou insuffisamment. Qu’une envie majeure d’expression et de participation citoyenne se fait jour, en marge de la démocratie représentative, et que la jeunesse, en particulier, veut faire entendre sa voix. Que les enjeux qui sont devant nous demandent, à l’évidence, davantage d’union et non davantage de division ou de sous-régionalisme : que l’on songe au climat, à la migration, à la crise sociale et identitaire qui sont devant nous. L’objectif de la Nova Carta ? Prendre le temps d’une législature pour réformer l’État avec les citoyens, selon leurs préoccupations, et à l’issue d’un large processus délibératif associant citoyens, politiques et experts. Redessiner la Constitution, et en faire un grand rendez-vous de renouveau démocratique« .

En effet, face au « désenchantement démocratique », de nombreuses voix s’élèvent pour clamer que le pouvoir du peuple ne peut se limiter aux seules échéances électorales. La démocratie participative est conçue comme un remède possible à la crise de défiance qui touche la sphère politique : il s’agit de recréer des liens entre la société civile et les institutions. La démocratie participative n’a pas pour but de remplacer la démocratie représentative élective mais de rapprocher les citoyens de la politique. Il s’agit d’un renforcement de la démocratie qui conserve l’importance de l’élu tout en associant plus largement et plus directement les citoyens à l’élaboration des décisions politiques. La démocratie participative n’est pas la solution miracle mais peut être l’une des mesures permettant de se diriger vers un « ré-enchantement de la politique ». C’est un défi auquel nous voulons nous atteler! DéFI a d’ailleurs déposé une proposition de loi visant à instaurer dans la Constitution un référendum d’initiative citoyenne.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
L’app « Fluicity » pour être davantage à l’écoute des citoyens
Ganshoren L'app "Fluicity" pour être davantage à l'écoute des citoyens
10 ans du Centre Malou : « Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent »
Woluwe-Saint-Lambert 10 ans du Centre Malou : "Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent"
Alain Kestemont : « Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone »
Communales, un an après : Anderlecht Alain Kestemont : "Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone"
Patrick Pynnaert : « On ne respecte pas la mémoire »
Fort de Cognelée Patrick Pynnaert : "On ne respecte pas la mémoire"