Enseignement supérieur
Quelles mesures face à la prostitution étudiante ?
Le mardi 19 février 2019

Pour diverses raisons, certains étudiants et étudiantes se tournent vers la prostitution. Ils seraient 6.000 chaque année. La plupart des études menées sur le sujet montrent que la précarité et l’isolement social et familial sont les principales causes qui poussent les jeunes à franchir ce pas.

Cette problématique avait fait la Une de l’actualité en 2017. Les pubs géantes « Sugar babies » de RichMeetBeautiful, près de l’ULB, ont fait scandale. Le focus donné à cette thématique avait poussé votre gouvernement à mettre en place un site web (www.stopprostitutionétudiante.be). Par ailleurs, en février 2018, une journée de sensibilisation au phénomène de la prostitution étudiante avait été organisée à Liège, en présence de différents experts. Une campagne d’affichage sur la prostitution étudiante avait également été mise en place en parallèle à l’événement.

L’objectif de ces initiatives était de mettre en place des actions de prévention dans les hautes écoles et universités, de sensibiliser les étudiants et le personnel sur ces questions, mais aussi d’informer sur les aides et alternatives existantes. Un an après, où en sommes-nous ? Quelles sont les initiatives qui ont été prises par la Fédération Wallonie- Bruxelles pour lutter contre ce phénomène ?

Vous aviez également annoncé la mise en place d’un groupe de travail, composé de plusieurs universitaires dont le professeur Renaud Maes, spécialiste de la question et qui a déjà mené deux enquêtes sur le sujet. Le groupe de travail s’est-il réuni régulièrement ? Un rapport est-il prévu ? Des recommandations ont-elles été rédigées ?

Découvrez :

Le compte rendu des débats

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Enseignement : DéFI plaide pour ajouter la maîtrise de la langue française au coeur des missions prioritaires de l’enseignement !
Enseignement DéFI plaide pour ajouter la maîtrise de la langue française au coeur des missions prioritaires de l’enseignement !
DéFI en faveur de l’élargissement du cours d’éducation à la citoyenneté à 2h par semaine
élections 2019 DéFI en faveur de l'élargissement du cours d'éducation à la citoyenneté à 2h par semaine
Avenir des espaces Points Culture et des Médiathèques sous gestion locale
Culture Avenir des espaces Points Culture et des Médiathèques sous gestion locale
Enseignement : DéFI affirme la nécessité du multilinguisme dès l’école primaire
Enseignement DéFI affirme la nécessité du multilinguisme dès l’école primaire