ACTUALITÉS

Province de Namur
Yvoir : B. Custinne et Th. Lessire dénoncent un projet de salle mal ficelé
Le samedi 25 septembre 2021
Un projet de salle de village dans le village de Mont fait la une de l’actualité locale. Ce lundi 20 septembre, lors du Conseil communal, la majorité a présenté le projet final, lequel approche furieusement les 2,5 millions €…
Au travers du groupe Ensemble Pour Yvoir, nos élus DéFI Bertrand Custinne (Chef de groupe) et Thierry Lessire (Conseiller de l’Action Sociale) dénoncent ce qu’ils appellent le « pari raté » de la majorité. Explications :
 
Ce dossier, souhaité par les villageois depuis près de 20 ans, s’inscrit dans le cadre du PCDR 2012-2022. Son étude a débuté fin 2016 sous la houlette de Bertrand Custinne, à l’époque Echevin en charge du Développement rural, pour aboutir, en septembre 2018, à un projet qui était « le dénominateur commun des souhaits des associations locales ». Celui-ci était estimé à 2,3 millions €. Selon l’actuelle majorité, une dernière estimation courant 2019 affichait 2,5 Millions € ; trop élevé pour elle.
 
Elle a donc pris la décision d’arrêter l’étude en cours (dont le permis d’urbanisme avait pourtant été accordé) et de relancer un nouveau marché avec l’objectif de ne pas dépasser un budget de 2 millions €. Si celui-ci est louable, les élus EPY disent depuis toujours que ce serait très difficile d’y arriver, sauf à rogner sur la qualité, les superficies et/ou les équipements. Sans compter le coût de la 1ère étude (127.000 € !) qui était désormais « à la poubelle ».
 
L’histoire leur a finalement donné raison puisqu’après avoir vu le budget grossir au fil des mois, le dossier se chiffre désormais à 2,430 millions € avec une part communale d’environ 1.130.000 € (*), autant que dans le premier projet… sauf que l’actuel est bien moins équipé et polyvalent (diminution de la moitié des places de parking, suppression des équipements HoReCa et du mobilier qui devront être pris en charge par les associations locales, suppression de la scène et de l’équipement audiovisuel prévu initialement, suppression de la plaine de jeux, etc.).
 
Pour Bertrand Custinne, « la majorité, y compris quand elle était encore dans l’opposition sous l’ancienne mandature, nous jurait qu’on pouvait faire aussi bien pour moins cher ; on a aujourd’hui quasi aussi cher mais moins bien ! »
 
Thierry Lessire, par ailleurs habitant du village et responsable d’une association intéressée par la future salle, reste favorable à la concrétisation du dossier mais déplore ce qu’il considère être « une perte de temps et d’efficience à l’heure où chaque euro doit être optimalisé et utilisé à bon escient ». Pour lui, il est regrettable de dépenser une même somme d’argent pour un niveau inférieur de fonctionnalités.
Dans la même rubrique
Inondations : « Il faut une réflexion sur le maillage entre zones bâties et espaces verts”
Province de Namur Inondations : "Il faut une réflexion sur le maillage entre zones bâties et espaces verts”
Les sections locales DéFI se mobilisent pour aider les refuges
Journée du bien-être animal Les sections locales DéFI se mobilisent pour aider les refuges
« Très cyniquement, Monsieur le Premier ministre, vous venez d’inventer le prêt de solidarité fédérale à taux fixe, qu’il convient de rembourser ! »
Inondations « Très cyniquement, Monsieur le Premier ministre, vous venez d’inventer le prêt de solidarité fédérale à taux fixe, qu’il convient de rembourser ! »
“Le choix énergétique nécessite de sortir des postures et des dogmes »
Université d'été - Politique énergétique : l'heure du choix ? “Le choix énergétique nécessite de sortir des postures et des dogmes"
DéFI Wallonie en ordre de marche pour l’année 2021-2022
Rentrée politique DéFI Wallonie en ordre de marche pour l’année 2021-2022
La Province accélère sa participation citoyenne : place aux conseils consultatifs !
Province de Namur La Province accélère sa participation citoyenne : place aux conseils consultatifs !