ACTUALITÉS

Fléron
Jean-François Loi va s’atteler à développer une nouvelle section DéFI
Le vendredi 9 juillet 2021

Jean-François Loi a grandi à Grivegnée (Liège) avant de déménager récemment à Fléron. Dans cette commune d’adoption, il souhaite développer et animer une section locale DéFI. En effet, cette commune accueillante lui a proposé, à peine arrivé, d’intégrer à la commission vélo, car la mobilité est un de ses domaines de prédilection.

Portrait d’un homme engagé

Jean-François Loi a 47 ans et deux masters de l’Université Catholique de Louvain (en politique économique et
sociale et en relations internationales). Passionné par l’apprentissage des langues, il parle couramment le français, le néerlandais, l’anglais et l’italien, mais ne s’arrête pas là puisqu’il apprend également l’arabe et le chinois !

Au niveau professionnel, il a travaillé dans le secteur de la logistique, dès les années 90, avec une expérience internationale aux Pays-Bas où il resté trois ans. Il a, ensuite, rejoint la fonction publique locale dès 2005.

Au niveau politique, il s’est engagé très jeune, à l’âge de seize ans au PS, comme militant d’abord, ensuite comme secrétaire de section à Grivegnée sa commune d’origine. De fil en aiguille, Jean-François Loi est devenu attaché de cabinet du bourgmestre de Liège de 2015 à 2021 où il était en charge des matières suivantes : mobilité, sécurité publique, personnes à mobilité réduite, et auparavant bien-être animal.

Cette dernière matière lui tient à cœur, car il est également bénévole dans un refuge animalier liégeois.

Au service des citoyens depuis de nombreuses années, Jean-François Loi souhaite poursuivre son investissement au travers des valeurs défendues par DéFI, à Fléron et bien au-delà.

Rejoindre DéFI, une évidence liée aux valeurs

Jean-François Loi nous explique « Je me retrouve complètement dans les valeurs que prône le parti amarante, notamment au niveau de la transparence de la vie politique. De plus, c’est un parti qui n’a pas de « casseroles ».
Le slogan « Clairement plus juste » est un véritable vecteur de progrès et je m’y inscris complètement. En effet, je me suis toujours battu contre le cumul des mandats, par exemple. L’actualité de ces derniers mois a montré les excès nauséabonds de certains dirigeants politiques dans notre région. J’estime que lorsqu’un citoyen s’engage en politique, il se doit d’être un exemple et se mettre au service des autres.
»

La bonne gouvernance publique, la lutte contre toutes les formes de discriminations, la transition écologique, l’emploi pour tous… sont autant de thèmes qu’il compte défendre. Si, comme lui, vous voulez redonner du sens à la politique et si vous voulez que les choses bougent à Fléron ou ailleurs, rejoignez DéFI !

Dans la même rubrique
“Le choix énergétique nécessite de sortir des postures et des dogmes »
Université d'été - Politique énergétique : l'heure du choix ? “Le choix énergétique nécessite de sortir des postures et des dogmes"
DéFI Wallonie en ordre de marche pour l’année 2021-2022
Rentrée politique DéFI Wallonie en ordre de marche pour l’année 2021-2022
Deux nouveaux visages au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles
rentrée parlementaire Deux nouveaux visages au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles
DéFI sur les lieux des terribles inondations du 14 juillet 2021 à Pepinster
Wallonie DéFI sur les lieux des terribles inondations du 14 juillet 2021 à Pepinster
La Wallonie doit se donner les moyens de ses ambitions
Bien-être animal La Wallonie doit se donner les moyens de ses ambitions
La stérilisation des chats errants, une priorité pour nos échevins du bien-être animal en Wallonie et en Région bruxelloise
Journée du chat La stérilisation des chats errants, une priorité pour nos échevins du bien-être animal en Wallonie et en Région bruxelloise