ACTUALITÉS

Des sinistrés de Pepinster se sentent délaissés par la société de logements publics !
Le lundi 11 octobre 2021

Jean-Marie Fafchamps, conseiller communal DéFI à Pepinster, a répondu à l’appel des citoyens sinistrés des inondations. Il s’est rendu chez deux sinistrées habitant rue La Noo à Pepinster

Toutes deux louent une maison chez  Logivesdre (société de logement de service public). Leur loyer mensuel est de 340€ et 360€ pour l’autre.

Aucune n’a reçu de proposition de logement alternatif. de plus, elles ne bénéficient pas d’une réduction de loyer pour trouble locatif

Logivesdre leur a fourni un petit déshumidificateur et a changé les chaudières. D’une part le gaz est toujours coupé et d’autre part l’une d’entre elles devra fournir une attestation d’un chauffagiste car elle a fait modifier à ses frais sa cuisinière au gaz afin de pouvoir cuisiner au gaz butane. Pour l’autre le déshumidificateur ne sert quasi à rien car elle n’a plus accès à sa cave. Or c’est par là qu’il faut commencer. Si elle n’a plus accès à sa cave, c’est parce que  l’escalier est cassé et commence à être couvert de moisissures et champignons. Logivesdre refuse de le remplacer.

Elles souhaitent réparer leur logement mais elles disent que Logisvesdre leur interdit de faire quoi que ce soit.

Dans les deux maisons les murs restent humides et le plâtre a tendance à se détacher.

Dans l’une des maisons, le carrelage de la cuisine est placé sur le plancher qui a été sous eau. Quand on marche dessus, ce n’est pas stable. On pourrait même penser qu’il y a un risque de passer à travers. Logivesdre ne fait rien pour remédier au problème. Pire, Logivesdre ne leur répond pas au téléphone.

Ni elle ni sa voisine n’ont reçu d’aide de la commune ni du CPAS.

 Jean Marie Fafchamps de relayer le témoignages des personnes concernées “ Elles m’ont parlé d’une autre maison « Logivesdre » située dans la même rue et qui selon elles est encore plus délabrée. Des bénévoles ont placé des étançons pour soutenir le plancher de la cuisine. “

Ces sinistrées se sentent complètement abandonnées et ne savent vers qui se tourner.

Jean-Marie Fafchamps interviendra sur ce sujet lors du prochain conseil communal.

 

Dans la même rubrique
DéFI propose la baisse de la TVA à 6% et l’extension du fonds social chauffage
Hausse des prix de l'énergie DéFI propose la baisse de la TVA à 6% et l’extension du fonds social chauffage
Triste cadeau fiscal sous le sapin
Wallonie Triste cadeau fiscal sous le sapin
DéFI, pour une mobilité ferroviaire accessible et de qualité
DéFI se mobilise, à tous les niveaux de pouvoir, pour les gares DéFI, pour une mobilité ferroviaire accessible et de qualité
“Revendiquer la laïcité politique s’est toujours justifié, mais encore davantage aujourd’hui dans une société de plus en plus fracturée”
Débat “Revendiquer la laïcité politique s’est toujours justifié, mais encore davantage aujourd'hui dans une société de plus en plus fracturée”
Les sections locales DéFI se mobilisent pour aider les refuges
Journée du bien-être animal Les sections locales DéFI se mobilisent pour aider les refuges
« Très cyniquement, Monsieur le Premier ministre, vous venez d’inventer le prêt de solidarité fédérale à taux fixe, qu’il convient de rembourser ! »
Inondations « Très cyniquement, Monsieur le Premier ministre, vous venez d’inventer le prêt de solidarité fédérale à taux fixe, qu’il convient de rembourser ! »