ACTUALITÉS

élections 2019
Pour DéFI, la formation est la réponse la plus appropriée au chômage
Le vendredi 17 mai 2019

« A ceux qui disent ‘Job, job, job’, on répond ‘Formation, formation, formation’ », a rappelé ce vendredi 17 mai le président de DéFI, Olivier Maingain, sur La Première. Pour DéFI, la formation est, au-delà des slogans, la réponse la plus appropriée à la question du chômage, comme l’a démontré Didier Gosuin comme ministre bruxellois DéFI de l’Emploi durant 5 ans à Bruxelles. « Aujourd’hui, nous avons le taux de chômage le plus bas chez les jeunes depuis la création de la Région bruxelloise. Didier Gosuin s’est attaqué aux causes du chômage, et notamment à la faiblesse de la qualification d’un certain nombre de jeunes à Bruxelles.  Nous avons mis en avant l’enseignement et la formation. »

Tête de liste DéFI à la Chambre pour Bruxelles, François De Smet, a, sur Bel RTL ce jeudi 16 mai, rappelé également : « Nous ne sommes pas en faveur de la fin de droit automatique des allocations de chômage dans le temps. C’est plus une injustice sociale qu’une solution. Il y a déjà des mécanismes contre les abus et c’est normal. Nous avons une autre proposition qui consiste à suspendre la dégressivité des allocations dans le temps pour ceux qui entrent en formation qualifiante dans une PME ou dans un métier en pénurie. Il faut que la société tende la main de la façon la plus intelligente possible. » 

Ecoutez ici l’interview d’Olivier Maingain ce 17 mai sur La Première et celle de François De Smet ce 16 mai sur Bel RTL.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
10 ans du Centre Malou : « Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent »
Woluwe-Saint-Lambert 10 ans du Centre Malou : "Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent"
Alain Kestemont : « Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone »
Communales, un an après : Anderlecht Alain Kestemont : "Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone"
Patrick Pynnaert : « On ne respecte pas la mémoire »
Fort de Cognelée Patrick Pynnaert : "On ne respecte pas la mémoire"
Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier
Présidence de DéFI Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier