Education
Pollution sonore et bruit à l’école
Le mardi 5 février 2019

Le bruit à l’école est un signe de vie débordante. Mais c’est aussi une nuisance. Cette pénibilité du milieu scolaire est régulièrement dénoncée.

En effet, les élèves et le personnel éducatif (enseignants, éducateurs, accueillants) sont soumis à une exposition permanente au bruit, avec en moyenne un niveau de bruit supérieur à 65dB. Cette situation est particulièrement aigüe en milieu urbain.

Il est possible de comparer les bruits d’une école avec les bruits quotidiens d’une ville, mettant ainsi en exergue la nuisance sonore à laquelle la microsociété scolaire est confrontée. A titre d’exemples, le niveau sonore d’une cours de récréation est en moyenne de 100dB, ce qui est l’équivalent du bruit émanant d’un chantier de construction. 80dB est la moyenne relevée dans un réfectoire, autrement dit l’équivalent de bruits routiers ou ceux d’une menuiserie.

Les valeurs reprises dans ces exemples sont largement supérieures aux normes recommandées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Celle-ci va même plus loin et affirme que le bruit serait la deuxième cause de mortalité due à l’environnement.

Une exposition à répétition à 50dB augmente les risques cardiaques, les pertes d’audition, les acouphènes, le stress, la fatigue, les perturbations du sommeil. A 20 ans, un jeune sur deux a déjà connu un trouble auditif suite à une exposition sonore importante.

Dans un contexte général de décrochage et d’échec scolaires croissants, mais aussi de pénurie du métier dans le milieu éducatif, cette nuisance est un élément dont vous devez tenir compte. La situation acoustique des écoles doit être prise en considération dans les projets de rénovation et de construction des bâtiments scolaires.

 

Mes questions sont les suivantes :

– En tant que Ministre des Bâtiments scolaires, avez-vous transmis des directives particulières aux PO bénéficiant d’un financement pour la rénovation ou la construction d’une nouvelle école, en matière d’acoustique et d’insonorisation ?

– Mme Frémault, Ministre de l’environnement à la Région bruxelloise, a initié un nouveau Plan Bruit 2019, dont un volet est consacré à la situation des écoles. Avez-vous eu des contacts structurels avec votre homologue ? Si oui, sur quels constats et/ou quelles mesures ont-ils débouché ?

– Depuis 2015, Bruxelles-Environnement a mis au point un dossier pédagogique à l’attention de l’enseignement fondamental, ainsi que plusieurs instruments pédagogiques (cycles d’animation, appels à projets, formations destinées aux enseignants, etc.), avez-vous eu connaissance de ces outils ?

Découvrez :

Le compte rendu des débats

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Que nos ministres ne jouent plus au ping pong avec le sport équestre !
Fédération Wallonie-Bruxelles Que nos ministres ne jouent plus au ping pong avec le sport équestre !
Des chèques sports et un élargissement du fonds d’urgence pour soutenir le sport amateur
Fédération Wallonie-Bruxelles Des chèques sports et un élargissement du fonds d'urgence pour soutenir le sport amateur
« Il faut suspendre le numerus clausus et les examens d’entrée en médecine »
enseignement supérieur "Il faut suspendre le numerus clausus et les examens d'entrée en médecine"
« Il faut un plan d’action pour le secteur de l’édition et du livre »
journée internationale du livre "Il faut un plan d'action pour le secteur de l'édition et du livre"