ACTUALITÉS

Politique
Olivier Maingain était l'invité du Soir et de Matin Première
Le lundi 27 août 2018

Ce lundi 27 août, le quotidien Le Soir a publié l’interview de rentrée d’Olivier Maingain. Le président de DéFI était également l’invité politique de la matinale sur Matin Première. Voici les temps forts.

 

Elections 2018

Pour Olivier Maingain, les élections communales peuvent être le signal d’une volonté d’un changement profond dans la gestion publique en Wallonie et à Bruxelles. Par changement, DéFI entend

  1. la mise en place d’un code communal de la participation citoyenne. « Il y a une obligation de consulter les habitants sur un certain nombre de sujets précisés noir sur blanc et une obligation de prévoir un budget participatif », indique-t-il.
  2. Un code communal d’éthique des mandataires inscrit dans les règlements communaux, qui ont valeur contraignante. Que doit-il prévoir ? « D’abord des règles de prévention de conflit d’intérêts, qui renforceront ce qui est prévu déjà dans la loi communale. Ce code déterminera, à propos de l’exercice de certains mandats dans les ASBL et autres régies et organismes paracommunaux, les limitations strictes des rémunérations », explique le président de DéFI.

 

Ethique

Pour DéFI, l’éthique en politique et la participation citoyenne sont deux axes forts.

En Wallonie, il y a environ 80 intercommunales. Pour Olivier Maingain, elles devraient être supprimées. Quant aux provinces, très décriées, il faut les réformer, mais faut-il y mettre fin ? C’est un pouvoir où les mandataires sont élus. Ils ne sont pas là au deuxième degré, ils sont soumis au contrôle démocratique, etc. Utilisons intelligemment les provinces. Elles peuvent faire le job, notamment celui des intercommunales, comme des investissements.

 

Libéralisme social

Selon Le Soir, le MR s’en revendique toujours. « Les visites domiciliaires, les expulsions au Soudan, une série de mesures socio-économiques… Non, le MR n’est plus libéral social », pointe le président de DéFI. Le MR met en oeuvre « des politiques gouvernementales brutales, sans concertation sociale, et on voit les dégâts, notamment sur les revenus du travail », dénonce-t-il.

 

 

 

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Social
AUTRES ACTUALITÉS
Elections 2018 : DéFI est présent sur 104 listes en Wallonie
Elections 2018 DéFI est présent sur 104 listes en Wallonie
Parc Maximilien : DéFI demande des solutions concrètes pour les habitants et pas des nouveaux problèmes pour les Bruxellois !
Parc Maximilien DéFI demande des solutions concrètes pour les habitants et pas des nouveaux problèmes pour les Bruxellois !
Commerce extérieur – Bruxelles à Amsterdam : Silence, on tourne !
Commerce extérieur - Bruxelles à Amsterdam Silence, on tourne !
Luxembourg : DéFI présente sa liste provinciale pour le district d’Arlon
Luxembourg DéFI présente sa liste provinciale pour le district d'Arlon