ACTUALITÉS

Police fédérale
Pour DéFI, le ministre Jambon n’est pas à la hauteur de sa fonction !
Le mercredi 5 juillet 2017
La venue du président Trump pour le Sommet de l’OTAN les 24 mai et 25 mai derniers a mobilisé un important dispositif policier à Bruxelles.
Olivier Maingain, président de DéFI, a tenu à savoir l’effort de solidarité des zones de police pour fournir le personnel en vue de cet important sommet. Il a interpellé le ministre fédéral N-VA de l’Intérieur en ce sens. 
« Le 24 mai, 464 policiers provenaient des zones de police de Wallonie et 835 policiers provenaient des zones de police de Flandre; le 25 mai, 506 policiers provenaient des zones de police de Wallonie et 689 policiers provenaient des zones de police de Flandre« , avance monsieur Jambon.

Et d’ajouter, « toutes les zones de police ont fait un effort remarquable afin que l’ensemble du renfort demandé soit fourni« . Toutefois, quelque « dix zones de police n’ont pas été en mesure de fournir une partie du renfort demandé« , reconnaît-il. 

 

Pour Olivier Maingain, les efforts que doivent fournir les zones de police pour faire face à ce manque d’effectifs au sein du corps d’intervention de la police fédérale restent considérables !

 

« Cela prouve quand même que la capacité du corps d’intervention a considérablement diminué », conclut le président de DéFI.

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé
AUTRES ACTUALITÉS
Discriminations : Vivre ensemble, c’est aussi s’amuser ensemble
Discriminations Vivre ensemble, c'est aussi s'amuser ensemble
Gouvernance : DéFI appelle à la cohérence et à la responsabilité
Gouvernance DéFI appelle à la cohérence et à la responsabilité
Périphérie : DéFI refuse la sortie des communes à facilités de Vivaqua
Périphérie DéFI refuse la sortie des communes à facilités de Vivaqua
Comex : Bruxelles à l’assaut de la Silicon Valley
Comex Bruxelles à l’assaut de la Silicon Valley