ACTUALITÉS

Huy
“Plutôt que d’être inventifs et honnêtes avec la réalité, vous nous offrez le dépouillement d’une réserve stratégique et une accumulation de nouvelles taxes”
Budget
Le mardi 5 janvier 2021

À Huy comme ailleurs, le dernier conseil communal de l’année 2020 était consacré à l’examen et à l’adoption du budget 2021 de la Ville et des entités y liées.

“Ce n’est pas une tuile dans le budget, la ville devait le prévoir !”

Le budget de la Ville présenté par l’échevin en charge Jacques Mouton (MR) n’a pas manqué d’interpeller nos élus locaux. Patrick Thomas, conseiller communal DéFI, a soulevé le manque d’anticipation de l’échevin : « Vous nous présentez un budget lourdement impacté par une réduction de taxes provenant de la centrale nucléaire et la cotisation de responsabilité pension. Ces deux éléments ne sont pas « une tuile » comme vous l’avez répercuté dans la presse mais étaient totalement prévisibles depuis longtemps et ils vont encore se manifester pendant de nombreuses années. Pour équilibrer ce budget vous avez choisi la voie la plus facile : prélever 2.200.000 euros de la réserve nucléaire déjà fort maigrichonne. A côté de cela, on semble ignorer les effets de la crise sanitaire qui influenceront directement à court, moyen et long termes les budgets. En effet, en plus du fait que la ville soit devenue une commune à faibles revenus moyens et souffrants d’un taux de pauvreté élevé, la crise sanitaire avec son cortège de chômage temporaire, de pertes d’emplois, de faillites va avoir un impact marqué sur les recettes fiscales, un manque à gagner important en matière de taxes non perçues par une activité commerciale réduite. La dotation au CPAS pour les prochaines années devra être sans précédent pour amortir le choc social de la pandémie et le service du RIS. Cela va aussi impacter durablement les budgets. Les achats de matériel sanitaire, le renforcement de l’informatique (télétravail, videoconférence,…) vont aussi alourdir les budgets.DéFIpourHuy votera donc « non » à ce budget car plutôt que d’être inventifs, honnêtes avec la réalité, vous nous offrez un dépouillement d’une réserve stratégique et une accumulation de nouvelles taxes qui ne peuvent que mettre à mal la mobilité et le commerce. »

“Nous ne votons pas systématiquement contre les taxes sauf quand elles sont injustes”

Grégory Vidal, conseiller communal et Président de DéFI Province de Liège, a souhaité ajouter que « DéFIpourHuy ne vote pas systématiquement contre les taxes. Sauf sur les taxes « injustes » ! Nous pensons au pouvoir d’achat des citoyens. Concernant les dégrèvements de la centrale, notre groupe ne veut plus entendre que ce sont des mauvaises surprises. La Ville peut et doit prévoir ça car elle sait que les centrales sont tour à tour à l’arrêt depuis quelques années. Et vu que les nouvelles taxes et la dotation HEMECO vont rapporter 2 millions d’euros, j’ai du mal à entendre le discours de l’échevin Mouton. »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Un élève sur trois est concerné par le harcèlement. Pour DéFI, il faut délivrer aux écoles des outils et techniques de prévention et de répression du harcèlement
Journée internationale de l’éducation Un élève sur trois est concerné par le harcèlement. Pour DéFI, il faut délivrer aux écoles des outils et techniques de prévention et de répression du harcèlement
DéFI souhaite de nouvelles mesures pour le secteur du sport
Journée internationale du sport féminin DéFI souhaite de nouvelles mesures pour le secteur du sport
“Je trouve choquant que Pfizer punisse la Belgique parce qu’on arrive à avoir une 6ème dose”
Vaccination “Je trouve choquant que Pfizer punisse la Belgique parce qu’on arrive à avoir une 6ème dose”
Les  secteurs de l’horeca, de la culture et de l’événementiel appellent à l’aide : DéFI propose un plan de reprise spécifique « corona safe »
Bruxelles Les secteurs de l’horeca, de la culture et de l'événementiel appellent à l’aide : DéFI propose un plan de reprise spécifique "corona safe"