ACTUALITÉS

Plan d’investissement du ministre Bellot
DéFI demande la modification de la clé 60/40 !
Le jeudi 12 octobre 2017

DéFI demande au gouvernement wallon d’inscrire la modification de la clé 60/40 à l’ordre du jour du prochain Comité fédéral de concertation “Mobilité” car cette clé ne tient pas compte des besoins de la Wallonie pour le développement du rail en raison de ses spécificités (distances, relief, etc.).

 

En effet, la clé de répartition 60/40 a pénalisé, des années durant, le développement du projet RER en Wallonie. L’application annuelle stricte de cette clé entre les deux Régions, flamande et wallonne, a eu pour effet l’arrêt de certains chantiers au seul motif du respect de ce quota budgétaire.

 

Aujourd’hui, cette clé injuste s’applique, à nouveau, au 1,5 milliard d’euros qu’entend mobiliser le ministre MR de la Mobilité, François Bellot, dans son prochain plan d’investissement destiné à moderniser le réseau. Elle offre un chèque en blanc de quelque 370 millions d’euros à la Flandre pour développer des investissements autres que le RER, là où la Wallonie n’en reçoit que 68. Une clé 85/15, en résumé, comme le réclamait la Flandre lors des négociations de l’accord de coopération en 2001.

 

Pour Olivier Maingain, président de DéFI, et Jonathan Martin, vice-président wallon, “l’application stricte d’une clé forfaitaire depuis près de trente ans relève de l’absurde. Le RER, et le rail en général, est un projet d’intérêt national qui mérite mieux qu’une clé de répartition des investissements  défavorable à la Wallonie”.

 

Dès lors, il convient que le gouvernement wallon cdH/MR se dote de véritables objectifs de mobilité ferroviaire. Il doit définir une vraie vision pour le rail wallon, en ce compris à l’international et dans les zones rurales : “Le RER est une grande priorité mais pas la seule”, poursuivent Olivier Maingain et Jonathan Martin. “La Wallonie se doit également de défendre d’autres dossiers stratégiques, comme la liaison Athus-Meuse qui relie le sud de l’Europe via Dinant et Virton, et une véritable liaison avec l’aéroport de Charleroi qui ne s’arrête pas à Fleurus.

 

Dans la presse :

Le Vif 

BX1

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé
AUTRES ACTUALITÉS
Bruxelles : DéFI fait des avancées concrètes en matière de bonne gouvernance
Bruxelles DéFI fait des avancées concrètes en matière de bonne gouvernance
Comex : Bruxelles, une locomotive pour la mission économique en Côte d’Ivoire
Comex Bruxelles, une locomotive pour la mission économique en Côte d’Ivoire
Culture : DéFI se réjouit de l’adoption d’un décret fixant le prix unique du livre
Culture DéFI se réjouit de l'adoption d'un décret fixant le prix unique du livre
Ville de Bruxelles : DéFI lance une grande enquête citoyenne
Ville de Bruxelles DéFI lance une grande enquête citoyenne