Affaires économiques
La perte de 4 millions € par la SRIB dans le dossier Artexis-Hello Agency
Le jeudi 9 mars 2017

Je souhaiterais interpeller le Ministre sur les raisons pour lesquelles une société vendue en 2010 à 5,5 millions par Artexis a été revendue pour, dans le meilleur des cas, 420.000 euros. Et un euro de plus…

Au-delà de la plainte pénale déposée par certains actionnaires dans ce dossier, il est très curieux que le management de la SRIB ne soit pas intervenu plus tôt pour éviter les pertes.

J’avais déjà interrogé votre prédécesseur sur les participations de la SRIB dans des sociétés françaises au-delà du nombre d’années raisonnables qui, manifestement, n’étaient pas de nature à booster l’emploi des Bruxellois. On retrouve dans ce dossier, comme dans d’autres dossiers de prises de participations, une absence de contrôle et de proactivité.

Si les erreurs de gestion de la SRIB datent d’avant votre arrivée, il est essentiel de s’assurer qu’un tel manquement ne puisse se reproduire. Dans l’Echo de ce 18 février 2017, on explique que vous avez retiré la prise avant qu’il ne soit trop tard.

On peut en effet se demander comment personne n’a rien vu venir, puisque douze personnes siègent au sein du comité de direction de la SRIB et, même si certaines personnes occupent parfois un siège dans les deux organes, le conseil d’administration compte 22 membres. Un administrateur aurait déclaré qu’on a découvert « le pot aux roses assez tard », précisant que le conseil n’était jamais tenu au courant de ce qui se tramait.

  1. Pouvez-vous expliquer les raisons de cette perte rapide et l’absence de réaction du top management ? Pouvez-vous nous expliquer comment une prise de participation est décidée, par qui, qui gère le suivi de cette prise de participation et comment on évalue la continuité de cette prise de participation ou sa sortie ? Y a-t-il eu des rapports intermédiaires alertant le conseil d’administration du problème ? Le conseil d’administration a-t-il été mis au courant des risques importants de moins-values ?

Vous-même avez assuré qu’à l’avenir, la SRIB ne prendra plus de participations durables, que vous veillerez à « aider au développement des projets qui amènent de la plus-value économique et qui créent de l’emploi. Dès qu’une affaire prend et qu’elle vole de ses propres ailes, la SRIB doit s’en aller ».

  1. Je souhaiterais dès lors vous interroger sur les manquements identifiés par vous, par le Conseil d’administration et par Ernst &Young quant à la gestion de ce projet, mais aussi des autres participations déficitaire. Apparemment, il est recommandé de changer la structure de l’invest, de repenser sa stratégie et de proposer de nouveaux produits financiers plus en phase avec les besoins réels des sociétés

A cet égard, on ne peut que s’interroger sur la sous-performance de la SRIB ou du surcoût de la SRIB par rapport à sa grande sœur wallonne la SRIW.

Là aussi, une certaine opacité semble régner puisque dans le rapport annuel, et contrairement à la SRIW, aucune donnée financière, n’est transmise quant aux rémunérations du conseil d’administration et du comité de direction.

  1. Je souhaiterais dès lors vous interroger à propos de celui-ci et connaître les rémunérations exactes du top management et du comité de direction. Y a-t-il des rémunérations ou avantages en nature perçus de manière complémentaire au sein de certaines filiales ou prises de participations de la SRIB ?
Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Le lancement le 21 mars 2019 d’une monnaie locale dénommée la ‘Zinne’
Affaires générales Le lancement le 21 mars 2019 d'une monnaie locale dénommée la 'Zinne'
La vétusté du moteur de recherche des offres d’emplois du site Internet d’Actiris et l’absence de recherche géographique et territoriale
Emploi La vétusté du moteur de recherche des offres d’emplois du site Internet d’Actiris et l’absence de recherche géographique et territoriale
La mise en œuvre de l’ordonnance relative à l’obligation d’engager des personnes handicapées dans les administrations des pouvoirs locaux
Handicap La mise en œuvre de l’ordonnance relative à l'obligation d'engager des personnes handicapées dans les administrations des pouvoirs locaux
Survol : Etude d’incidence imposée par la Justice et relation avec le Fédéral
Environnement Survol : Etude d’incidence imposée par la Justice et relation avec le Fédéral