ACTUALITÉS

Palais de Justice
DéFI dénonce le danger des moisissures
Le mardi 10 octobre 2017

Olivier Maingain, président de DéFI, a interrogé le Vice-Premier ministre Jambon sur les moisissures envahissant des locaux du Palais de Justice de Bruxelles ce mercredi 4 octobre à la Chambre. 

 

Des moisissures dues à des champignons ont été constatées dans des locaux de conservation d’archives et de dossiers originaux de procédures. Ces moisissures présentent un double danger. Non seulement, « elles s’attaquent aux documents papier des dossiers de procédure, mais elles représentent également un danger éventuel pour la santé du personnel du palais« , explique Olivier Maingain

 

Il faut agir dans ce genre de cas. Dans le cadre du master plan prévoyant le transfert des pièces à conviction vers un lieu plus sécurisé, « une certaine priorité ne pourrait-elle être accordée à ce transfert, compte tenu de l’état des locaux qui accueillent aujourd’hui les archives et les documents de procédure ?« , interroge le président de DéFI

 

Aussi, dans de nombreux cas, le port d’un masque est recommandé quand des membres du personnel doivent se rendre dans les lieux contaminés ou infectés par le champignon.

 

Les avancées pour la rénovation de la façade extérieure sont certes en bonne voie. Il ne faut toutefois pas oublier les travaux indispensables à effectuer au sein du palais pour que le personnel qui rend la justice puisse le faire dans des conditions décentes.

 

 

 

 

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Cécile Jodogne prend ses fonctions de bourgmestre ff de Schaerbeek
région bruxelloise Cécile Jodogne prend ses fonctions de bourgmestre ff de Schaerbeek
Olivier Maingain :  « DéFI a maintenu sa ligne laïque »
région bruxelloise Olivier Maingain : « DéFI a maintenu sa ligne laïque »
François De Smet : « Accueillir dignement des demandeurs d’asile, cela ne n’est pas mener une politique nouvelle »
Chambre François De Smet : « Accueillir dignement des demandeurs d'asile, cela ne n'est pas mener une politique nouvelle »
Jonathan de Patoul : « Se sentir honteux devant une situation injuste donne envie de se battre même si on n’en n’est pas responsable »
à la rencontre de nos élus (4) Jonathan de Patoul : « Se sentir honteux devant une situation injuste donne envie de se battre même si on n'en n'est pas responsable »