ACTUALITÉS

interview
Pour Olivier Maingain, il est nécessaire de réfléchir sur l'avenir de l'espace francophone entre Wallons et Bruxellois
Le vendredi 23 août 2019

Le président de DéFI, Olivier Maingain, a effectué sa rentrée politique ce jeudi 23 août à l’occasion de L’interview de Bx1. Il y explique notamment son regard sur le confédéralisme flamand et dans quelles circonstances est né le poste de délégué aux relations intra-francophones décidé dans l’accord de gouvernement bruxellois :  « Lors des négociations, j’ai dit qu’il était temps de relancer un dialogue entre Wallons et Bruxellois sur la façon de repenser l’espace francophone. Je pensais plus à un groupe de travail comme, dans le passé, on avait eu le groupe Busquin-Spaak. En fin de négociations, on m’a finalement proposé ce poste qui aura un cabinet d’experts détachés. Il s’agit de réfléchir à comment fortifier l’espace francophone dans la perspective des échéances qui nous attendent. Il serait d’ailleurs positif dans cette dynamique d’unité au départ des deux Régions que, côté wallon, on nomme un ou une correspondante wallonne à ma fonction. »  

Dans le contexte compliqué de la nomination par le gouvernement en affaires courantes du nouveau commissaire européen, Olivier Maingain formule également une idée novatrice : « Puisque cela sera difficile de se mettre d’accord sans majorité gouvernementale, je propose qu’il y ait, au sein du Parlement fédéral via un vote en commission des affaires européennes, une réflexion pour trouver pour ce poste une personnalité, de préférence féminine, issue de la société civile, indépendante de tous partis et à l’engagement européen reconnu. Ce serait un signal vivifiant pour la dynamique européenne et qui apporterait autre chose que l’image d’un partage partisan des compétences. C’est ce qu’a fait la Belgique dans le passé avec Etienne Davignon comme commissaire européen. »

Regardez ici l’interview d’Olivier Maingain sur Bx1.

 

 

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI souhaite l’ouverture au public de la piste d’athlétisme du stade Bertelson
Forest DéFI souhaite l’ouverture au public de la piste d'athlétisme du stade Bertelson
« Actiris doit travailler avec les entreprises et aider les demandeurs d’emploi à se former pour répondre à leurs offres d’emploi »
Région bruxelloise "Actiris doit travailler avec les entreprises et aider les demandeurs d’emploi à se former pour répondre à leurs offres d’emploi"
Exposition aux écrans : 1.000 heures/an pour un élève de maternelle, c’est donc davantage que le volume horaire scolaire !
Consommation du numérique Exposition aux écrans : 1.000 heures/an pour un élève de maternelle, c'est donc davantage que le volume horaire scolaire !
DéFI demande au gouvernement de rejoindre l’accord de Malte répartissant les migrants sauvés en Méditerranée
migration DéFI demande au gouvernement de rejoindre l'accord de Malte répartissant les migrants sauvés en Méditerranée