Olivier Maingain : la coalition « kamikaze » serait celle de tous les reniements de la part du MR
Le mardi 22 juillet 2014

En définitive, Didier Reynders disait la vérité lorsqu’il marquait sa préférence pour la N-VA et Charles Michel n‘était qu’un hypocrite lorsqu’il prétendait que jamais le MR ne s’allierait avec le parti de Bart De Wever.

Pour le président des FDF, Olivier Maingain, si la coalition « kamikaze » devait se confirmer, ce serait la coalition de tous les reniements de la part du MR.

Ce serait la coalition dominée par le nationalisme flamand de la N-VA et du CD&V, qui mettrait en péril l’avenir même du pays.

Olivier Maingain invite tous les électeurs du MR, qui croyaient en la force du discours francophone de Jean Gol, à abandonner ces dirigeants du MR qui ne seront que les nervis de la N-VA .

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Gregory Rase : « Avant la montée de DéFI dans la majorité communale, Ganshoren se plaçait dernière en termes de transparence »
COMMUNALES, UN AN APRÈS : GANSHOREN Gregory Rase : « Avant la venue de DéFI dans la majorité communale, Ganshoren se plaçait dernière en termes de transparence »
Gisèle Mandaila : « Nous menons une opposition constructive pour le bien de tous les Etterbeekois et de toutes les Etterbeekoises »
Communales, 1 an après : Etterbeek Gisèle Mandaila : "Nous menons une opposition constructive pour le bien de tous les Etterbeekois et de toutes les Etterbeekoises"
DéFI dénonce le repli identitaire d’un gouvernement flamand sous influence du Vlaams Belang
FLANDRE DéFI dénonce le repli identitaire d’un gouvernement flamand sous influence du Vlaams Belang
Charleroi : DéFI demande d’urgence un nouvel audit sur la gouvernance de l’ISPPC
Charleroi DéFI demande d’urgence un nouvel audit sur la gouvernance de l’ISPPC