ACTUALITÉS

fédération wallonie-bruxelles
Olivier Maingain : « Il va falloir faire des économies dans les institutions francophones et pour cela il faudra une large majorité »
Le lundi 24 juin 2019

Invité dimanche 23 juin de l’émission C’est pas tous les jours dimanche sur RTL-TVI, le président de DéFI, Olivier Maingain, a appelé les partis francophones à se ressaisir dans la perspective des négociations pour la formation des différents gouvernements (Wallonie, Bruxelles, Fédération Wallonie-Bruxelles). Et il met en garde : « On ne peut se regarder le nombril entre francophones et s’offrir des petites fantaisies alors que nous allons avoir un rouleau-compresseur flamand qui va s’annoncer. Alors je dis aux francophones : on se ressaisit, on fait preuve de crédibilité et de sérieux. On va devoir faire face à des échéances budgétaires qui seront extrêmement difficiles à cause de la catastrophe budgétaire créée par la sixième réforme de l’Etat, on le sait. Il va falloir avoir au gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles l’ensemble des forces vives qui composent les gouvernements wallon et bruxellois parce que l’on va devoir se poser la question de l’organisation des institutions francophones : on va devoir faire des économies, il va falloir restreindre le train de vie des institutions francophones, supprimer des intercommunales, fusionner, simplifier, rationaliser des institutions publiques. Pour cela, il faudra une majorité très large pour fortifier la Fédération Wallonie-Bruxelles. »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
10 ans du Centre Malou : « Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent »
Woluwe-Saint-Lambert 10 ans du Centre Malou : "Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent"
Alain Kestemont : « Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone »
Communales, un an après : Anderlecht Alain Kestemont : "Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone"
Patrick Pynnaert : « On ne respecte pas la mémoire »
Fort de Cognelée Patrick Pynnaert : "On ne respecte pas la mémoire"
Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier
Présidence de DéFI Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier