ACTUALITÉS

Wallonie
Nouvel objectif d'Alexandra Dupire, implanter DéFI en Wallonie picarde d'ici la prochaine échéance électorale
Le mardi 11 juin 2019

Tête de liste DéFI à la Chambre pour la circonscription du Hainaut, Alexandra Dupire a récolté 4.621 voix de préférence le 26 mai dernier. Un score qui n’a malheureusement pas permis à DéFI de décrocher le mandat de député tant espéré. Cependant, Alexandra Dupire ne s’avoue pas vaincue ! Nouvel objectif : implanter le parti dans toutes les entités de Wallonie picarde d’ici la prochaine échéance électorale.

Dans un entretien avec Nord Eclair, Alexandra Dupire met en avant la motivation de DéFI a étendre sa présence en Wallonie : « nous restons motivés. À chaque élection, on augmente en pourcentage de voix et les électeurs nous donnent le signal de continuer à travailler dans ce sens, à expliquer notre nouvelle façon de faire de la politique. Car celle-ci n’est pas toujours bien comprise. On nous demande parfois : « Vous êtes de gauche ou de droite car, pour certains sujets vous allez dans un sens, et pour d’autres, dans l’autre sens ? ». Or, ce clivage n’a plus lieu d’être ! Il faut vivre avec son temps et réfléchir en termes de projets de société dans lesquels tout le monde peut avancer. DéFI se pose en alternative constructive des partis traditionnels. Je regrette que beaucoup d’électeurs aient préféré exprimer leur déception au travers de partis extrêmes. On ne peut rien construire avec de tels programmes populistes ! »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
« La crise a montré qu’il y a une véritable solidarité entre les générations »
Débat "La crise a montré qu'il y a une véritable solidarité entre les générations"
« Si un jour il ne devait rester qu’un parti francophone refusant de gouverner avec la N-VA, ce serait DéFI »
Interview "Si un jour il ne devait rester qu’un parti francophone refusant de gouverner avec la N-VA, ce serait DéFI"
« Nous avons une opportunité peut-être historique de faire enfin changer les choses »
statut d'artiste "Nous avons une opportunité peut-être historique de faire enfin changer les choses"
« Nous allons augmenter notre personnel de remédiation pour avoir un accompagnement personnalisé des enfants »
Auderghem "Nous allons augmenter notre personnel de remédiation pour avoir un accompagnement personnalisé des enfants"