ACTUALITÉS

Fédéral
François De Smet : « Nous ne pouvons pas rester indéfiniment sans gouvernement, il est temps de passer la deuxième »
Le vendredi 30 août 2019

Ce vendredi 30 août, François De Smet, député fédéral DéFI, était l’invité de Fabrice Grosfilley sur Bel RTL pour une interview de rentrée centrée sur l’urgence du Brexit, la désignation de Didier Reynders au poste de Commissaire européen mais aussi la fin de la Présidence d’Olivier Maingain.

Alors que la Belgique reste sans gouvernement fédéral suite aux élections de mai dernier, François De Smet remettait les pendules à l’heure en pointant du doigt l’urgence de la situation face au Brexit:  « Il nous faut un gouvernement le plus vite possible pour faire face au Brexit vu et voulu par Boris Johnson. Il y a un stress depuis la suspension du gouvernement britannique parce que tout à coup, le Brexit sans accord est vu comme étant quelque chose de très réel et plausible. Mais, avec ou sans Brexit, nous avons des finances dans le rouge, nous avons une crise migratoire, une crise climatique… Nous ne pouvons pas rester indéfiniment sans gouvernement et il est temps de penser à passer la deuxième« .

A quelques heures de la Commission « échanges de vues avec le Premier ministre sur la procédure de désignation de Didier Reynders en tant que Commissaire européen« , François De Smet souhaitait également refaire le point sur ce que signifie la notion d’urgence pour le gouvernement en affaires courantes : « Selon le Conseil d’État, on appelle « urgence » quelque chose qui, s’il n’est pas accompli entraîne des dommages graves et irréparables pour la Belgique. C’est pour ça que la désignation d’un Commissaire européen ne relève pas, selon nous, de l’urgence et c’est la question que nous poserons au Premier Ministre ce matin. Dans ce cas précis, le gouvernement a abusé du statut de l’urgence« .

 

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI regrette que le parcours d’accueil des primo-arrivants ne soit toujours pas d’application
RÉGION BRUXELLOISE DéFI regrette que le parcours d’accueil des primo-arrivants ne soit toujours pas d’application
Débat à Namur pour la présidence wallonne et présentation du programme pour le secrétariat général
élections internes Débat à Namur pour la présidence wallonne et présentation du programme pour le secrétariat général
« Il est inacceptable que les maternités fassent les frais des économies imposées au secteur des soins de santé »
fermeture de maternités "Il est inacceptable que les maternités fassent les frais des économies imposées au secteur des soins de santé"
“Le peuple serait furieux si nous devions revoter et il aurait raison !”
Fédéral “Le peuple serait furieux si nous devions revoter et il aurait raison !”