ACTUALITÉS

Nivelles
DéFI à l’écoute des citoyens pour préparer 2018
Le mardi 31 janvier 2017

Ce dimanche 29 janvier, les responsables de DéFI avaient donné rendez-vous aux Nivelloises et aux Nivellois à l’Hôtel de Ville pour une première rencontre citoyenne, dans la perspective des élections communales de 2018. Pour l’occasion, le président Olivier Maingain et le vice-président exécutif Jonathan Martin, avaient fait le déplacement.

« DéFI a l’ambition d’apporter un souffle nouveau dans la gestion communale à Nivelles, de donner un coup de fouet au débat démocratique local. Nous voulons transcender les clivages politiques, renvoyer dos à dos les deux frères ennemis Huart et Flahaut. DéFI a mieux à proposer que des postures. DéFI veut s’inscrire dans une dynamique constructive, productrice de propositions novatrices pour améliorer le quotidien de la population« , lance d’emblée Jonathan Martin.

Et ces propositions, DéFI entend bien les construire en partenariat avec la population nivelloise :

« Durant les prochaines semaines et les prochains mois, nos responsables locaux seront à vos côtés pour entendre vos préoccupations et vos attentes. Plus que jamais, DéFI soutient la  participation citoyenne. Les citoyens, avec leur connaissance du terrain et leur expérience, doivent inspirer notre action politique« , annonce le vice-président exécutif.

Du côté des responsables locaux du parti, Véronique Vandegoor, cheffe de file pour les élections communales, et Stéphane Oruba, vice-président de la section locale du parti, on évoque déjà quelques pistes de travail :

  • La mobilité est un enjeu capital à Nivelles. L’engorgement de notre ville est une réalité quotidienne. Pourtant, rien n’est fait pour y remédier. DéFI souhaite l’instauration d’un véritable plan de mobilité, établi sur le long terme.
  • La jeunesse. Une réflexion approfondie s’impose afin de promouvoir au mieux la Maisons des jeunes et d’adapter ses missions aux besoins des jeunes. Il faut également aider les mouvements de jeunesse et les clubs sportifs à se déployer afin d’accueillir davantage de jeunes. Et puis, il y a aussi le problème du coût du logement.
  • Le Parc de la Dodaine. Ce dernier vieillit et nécessite des aménagements importants et une amélioration de son accessibilité. Notre poumon vert a besoin d’un coup de neuf !
  • Le commerce. La prudence s’impose vis-à-vis des projets de nouveaux centres commerciaux que l’on voudrait implanter sur le territoire nivellois, lesquels risquent de mettre en péril le commerce de proximité.
  • Les seniors. Les maisons de repos nivelloises privées sont souvent hors de prix pour la majorité de nos aînés et la liste d’attente pour la maison de repos « Nos Tayons » est de plusieurs années. Il est dès lors primordial de promouvoir une politique de maintien à domicile de nos seniors »,

Bref, le débat est ouvert et DéFI compte bien sur les citoyens nivellois pour l’alimenter d’ici les élections communales de 2018.

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Logement Mobilité Santé Social
AUTRES ACTUALITÉS
Emploi à l’aéroport national : DéFI réclame la transparence !
Emploi à l’aéroport national DéFI réclame la transparence !
Communes à facilités : DéFI salue l’arrêt relatif aux subsides que la Région flamande devra leur verser
Communes à facilités DéFI salue l'arrêt relatif aux subsides que la Région flamande devra leur verser
Belgian Pride : DéFI Jeunes avance 5 mesures concrètes pour l’inclusion des réfugiés LGBT+
Belgian Pride DéFI Jeunes avance 5 mesures concrètes pour l'inclusion des réfugiés LGBT+
Emploi : 1,5 million d’euros pour lutter contre la discrimination à l’embauche en Région bruxelloise
Emploi 1,5 million d'euros pour lutter contre la discrimination à l’embauche en Région bruxelloise