ACTUALITÉS

Environnement/Mobilité
Woluwe-Saint-Lambert propose une prime aux habitants qui renoncent à la voiture
Le lundi 12 août 2019

Woluwe-Saint-Lambert propose depuis le 1er juillet à ses habitants une prime pour l’abandon (d’un) de leur(s) véhicule(s). Cette prime d’un total de 1500€ est échelonnée sur 5 ans (100€ la première année, 200€ la deuxième année…) et est complétée de 250€ si le véhicule est détruit. Couplée à la prime régionale déjà existante, l’initiative proposée par la commune du Bourgmestre Olivier Maingain est incitative et a déjà vu se manifester une vingtaine de candidats. 

Vendredi dernier, l’échevin DéFI de l’Environnement et de la Mobilité Grégory Matgen se réjouissait au micro de la RTBF : « Avec cette prime, nous souhaitons encourager les familles qui s’installent à Woluwe-Saint-Lambert en les aidant par exemple à acheter un vélo électrique. Nous voulons aussi réduire la pression automobile en rue, au niveau du stationnement ou même de la circulation dans la commune. »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI regrette que le parcours d’accueil des primo-arrivants ne soit toujours pas d’application
RÉGION BRUXELLOISE DéFI regrette que le parcours d’accueil des primo-arrivants ne soit toujours pas d’application
Débat à Namur pour la présidence wallonne et présentation du programme pour le secrétariat général
élections internes Débat à Namur pour la présidence wallonne et présentation du programme pour le secrétariat général
« Il est inacceptable que les maternités fassent les frais des économies imposées au secteur des soins de santé »
fermeture de maternités "Il est inacceptable que les maternités fassent les frais des économies imposées au secteur des soins de santé"
“Le peuple serait furieux si nous devions revoter et il aurait raison !”
Fédéral “Le peuple serait furieux si nous devions revoter et il aurait raison !”