ACTUALITÉS

Migrants soudanais torturés
DéFI demande l’arrêt immédiat des expulsions vers le Soudan
Le mercredi 20 décembre 2017

Il y a trois mois, jour pour jour, Olivier Maingain, président de DéFI et député fédéral, dénonçait, à la tribune de la Chambre des représentants, l’accord conclu par le secrétaire d’Etat à la Migration avec l’ambassadeur du Soudan et autorisant la présence en Belgique d’une délégation de représentants soudanais, parmi lesquels des agents des services secrets, en vue d’identifier les migrants d’origine soudanaise au Parc Maximilien.

 

Cette collaboration inédite avec le Soudan, dont le président est poursuivi depuis 2009 pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité au Darfour par la Cour pénale internationale, avait été qualifiée par Olivier Maingain de contraire à nos engagements internationaux. Parmi eux, la Convention de Genève et le principe de non-refoulement vers des pays où la vie de la personne refoulée serait menacée en raison de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, et l’article 3 de la Convention européenne des droits de l’homme interdisant les traitements inhumains et dégradants.

 

Aujourd’hui, les déclarations de six Soudanais renvoyés dans leur pays et immédiatement arrêtés et torturés à leur retour au Soudan lui donnent malheureusement raison.

 

Selon Olivier Maingain, “si les faits relatés sont confirmés, ceux-ci démontrent que l’accord avec les autorités soudanaises, soutenu par l’ensemble du gouvernement MR/N-VA, est une faute politique grave qui ne peut rester sans conséquence.”

Véronique Caprasse, députée fédérale DéFI, interpellera donc ce jeudi en séance plénière de la Chambre le Premier ministre afin de lui demander qu’il s’engage à arrêter immédiatement tout renvoi de demandeurs d’asile soudanais vers leur pays vu le risque réel – et aujourd’hui avéré – d’être soumis à des actes de torture ou à des traitements inhumains ou dégradants.

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé
AUTRES ACTUALITÉS
Publifin : Pour DéFI, il faut dissoudre l’intercommunale
Publifin Pour DéFI, il faut dissoudre l'intercommunale
Elections 2018 : DéFI sera présent dans une vingtaine de communes du Brabant wallon
Elections 2018 DéFI sera présent dans une vingtaine de communes du Brabant wallon
Facilités linguistiques à Renaix : DéFI exprime son soutien aux habitants
Facilités linguistiques à Renaix DéFI exprime son soutien aux habitants
Libramont : La majorité rejette la motion contre les visites domiciliaires
Libramont La majorité rejette la motion contre les visites domiciliaires